Biennale 2018 de Venise : l’équipe Encore Heureux retenue pour le pavillon France

Sur proposition du comité de sélection présidé par l’architecte et urbaniste Frédéric Bonnet, Jean-Yves le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, et Françoise Nyssen, ministre de la Culture, ont retenu le projet « Lieux Infinis », porté par l’équipe Encore Heureux pour assurer le commissariat du Pavillon français de la Biennale internationale d’architecture de Venise en 2018.

21 projets ont été proposés pour apporter une contribution au thème Freespace, choisi par les deux architectes irlandaises Yvonne Farrell et Shelley McNamara, commissaires généraux de cette 16e Biennale. Avec Freespace, elles placent cette rencontre internationale d’architecture sous le double signe de la « générosité » et du « désir d’échange ». « Nous croyons que ces qualités soutiennent la capacité fondamentale de l’architecture à nourrir et à soutenir le contact significatif qui existe entre l’homme et l’espace », ont-elles déclaré lors de leur nomination.

L’équipe Encore Heureux retenue pour le commissariat du Pavillon français à la Biennale internationale d’architecture de Venise, formée de Nicola Delon, Julien Choppin et Sébastien Eymard, s’inscrit pleinement dans cette thématique, «par les valeurs de liberté programmatique et de générosité qu’elle active».

Pour Nicola Delon, Julien Choppin et Sébastien Eymard, « Lieux Infinis » propose un regard autre sur des bâtiments qui parviennent à : « Accueillir l’imprévu, offrir des zones de gratuité, intégrer des usages non-programmés, permettre l’appropriation citoyenne, miser sur l’énergie collective, désirer la mise en commun… ».

Le jury a été particulièrement intéressé par la mise en valeur d’édifices et de lieux très contrastés qui, produits de manière très inventive, doivent aussi leur réussite à des dispositifs architecturaux remarquables. Prêtant attention à l’ensemble du territoire, le projet témoigne de la rencontre féconde entre les initiatives de la société civile, la liberté d’expérimentation dans l’esprit du « Permis de faire » et les possibilités offertes par l’architecture.

Partager sur
Aucun commentaire

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour l'instant.