Confort d’été : la bonne isolation

Quand on pense isolation, on pense hiver et protection contre le froid. Mais quand les beaux jours arrivent et que le soleil se fait trop insistant, on aimerait que la maison reste fraîche… Décryptage d’une isolation qualitative en toute saison.

Le soleil pointe le bout de son nez et votre confort intérieur souffre de la chaleur. Le premier réflexe est de mettre en marche votre climatisation électrique, mais est-ce vrai-
ment la meilleure chose à faire ?
Grande consommatrice d’électricité, peu confortable et bruyante, la climatisation accumule les inconvénients alors qu’une architecture bien pensée, qui met en place une stratégie thermique, permet de l’éviter à moindre coût et de manière efficace.
L’isolation est une partie primordiale de la construction de votre maison. C’est l’isolation qui va permettre d’assurer à votre famille un habitat sain et agréable en hiver comme en été. C’est là que réside la clé du confort thermique car elle conditionne la température des parois en toutes saisons. Lors de la conception de votre maison, il est intéressant de choisir une isolation de vos murs par l’extérieur plutôt que par l’intérieur, afin de bénéficier d’un confort optimal été comme hiver. Une isolation extérieure permet une plus grande conservation de l’inertie des murs et protège donc du froid en hiver et de la chaleur en été. Les murs emmagasinent moins de chaleur et permettent à votre maison de profiter d’une meilleure aération. Au niveau de la ventilation, une VMC permet de lutter contre les pollutions, visibles ou non, comme les acariens, les fumées, les moisissures, l’humidité ou encore la poussière. Elle permet d’évacuer l’humidité, présente sous forme de vapeur, contenue dans l’air ambiant de votre maison car une famille de quatre personnes peut en produire jusqu’à 12 litres par jour.
Le choix des matériaux est également un point important. Le polystyrène, la laine de verre et la laine de roche sont des matériaux qui atténuent l’écart de température intérieur / extérieur mais les panneaux en fibre de bois, la ouate de cellulose ou le liège expansé offrent un meilleur confort thermique en saison estivale. L’isolation de votre toiture est également un point à ne pas négliger. Comme dit précédemment, la vie dans votre maison génère de la vapeur d’eau retenue par votre isolation. Il est donc important de coupler l’isolation de votre toiture à une bonne aération, ce qui assurera la pérennité de votre bâti. Une bonne ventilation nocturne permet d’extraire de votre habitation l’air chaud accumulé dans la journée. Cette ventilation naturelle se déclenche dès que la température extérieure est inférieure à la température intérieure : un appel d’air frais.
Étant la surface la plus exposée au rayonnement solaire et la température sous couverture pouvant atteindre les 70°C, il est important de choisir une isolation à résistance thermique d’au minimum R = 8m2.K/W. Cet indice mesure la quantité de chaleur pouvant être transférée dans un matériau en un temps donné, donc plus la résistance thermique (R) est grande, plus l’isolant est performant. Dans le cas d’une rénovation, isoler ses combles peut s’avérer la solution pour atténuer la sensation de chaleur et retrouver un confort de vie été comme en hiver. Vous pouvez aussi profiter de ces nouveaux aménagements pour vous équiper d’un pare-vapeur destiné à stopper la migration de la vapeur d’eau du chaud au froid, afin de protéger votre isolation.

 

Comment se protéger efficacement du soleil ?

Les maisons bioclimatiques sont de plus en plus présentes dans notre paysage. L’idée est de profiter au maximum de l’environnement direct de l’habitat pour le confort des occupants : en hiver se protéger du froid et garder la fraîcheur de l’été. Pour répondre à ces exigences, les surfaces vitrées doivent être comprises entre 16 et 18 % de la surface habitable et les pièces de la maison doivent être intelligemment orientées pour favoriser les apports solaires passifs sans perdre d’énergie. Si votre maison ne dispose pas des avantages du bioclimatisme, il existe différentes solutions pour se protéger efficacement des rayons UV et de la chaleur du soleil.
Vos ouvertures jouent également un rôle important dans la régulation de la température intérieure de votre maison. Le mieux est de ne pas dépasser 25 % d’ouvertures sur la surface habitable et d’éviter les fenêtres de toit. Un double vitrage à isolation thermique ralentira également l’échauffement de vos espaces intérieurs. Les volets, en occultant la lumière et le rayonnement infrarouge, limiteront les apports de chaleur. Préférez des menuiseries en bois ou en PVC : les performances d’étanchéité et d’isolation vous protégeront également. Des ouvertures anti-UV vous permettront de réguler efficacement la température de votre maison. Un traitement isolant photosensible permet à la lumière d’entrer tout en stoppant 80 % des rayons UV infrarouges ; la transmission lumineuse, la réflexion lumineuse et la transmission d’énergie étant toujours efficace.


 

Le brise-soleil

Lors de la conception de votre maison, ajouter quelques éléments architecturaux pourrait vous assurer un confort thermique toute l’année. Une pergola, un débord de toiture, un auvent ou encore une casquette permettent de protéger vos espaces extérieurs comme intérieurs du soleil. En portant une ombre, ces éléments éviteront à vos murs d’emmagasiner la chaleur tout en laissant passer une lumière indirecte et non néfaste. Des techniques plus technologiques existent également. La pergola bioclimatique contrôle l’ensoleillement et la température de votre terrasse et de votre intérieur grâce à ses lames orientables à 180°C (manuellement ou automatiquement), pour en profiter de manière optimale toute l’année. Un pare-soleil vertical apportera un côté esthétique à votre bâti tout en le protégeant de la surchauffe. Un écran ou des lames orientables viennent de positionner au minimum à 20 cm de votre façade ; des ouvertures aux extrémités permettent de ventiler l’espace et donc de rafraîchir vos pièces.
Si votre maison est déjà construite et que ces solutions ne s’offrent plus à vous, des pare-soleil naturels sont réalisables grâce à la végétation. Les arbres à feuilles caduques sur vos façades exposées, en cessant de croître à l’automne et en reprenant au printemps, permettent de protéger vos terrasses et vos ouvertures du soleil et de ses rayons néfastes. De plus, la chaleur pourra quand même chauffer agréablement votre maison en saison hivernale. Les arbres à feuilles persistantes sont à placer sur vos façades nord : porteurs d’ombre en été et protecteurs du vent en hiver. Des murs et une toiture végétalisés dégagera de l’humidité et absorbera la chaleur tout en décorant votre extérieur : une solution esthétique et performante !

 

Source : Architecture bois magazine, Numéro 63, Août- Septembre 2014
Texte :  Charlotte Dron
Partager sur
Aucun commentaire

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour l'instant.