Kerden : l’Air BnB de la terrasse et du jardin

La start-up Kerden a décidé de surfer sur la vague de la location entre particuliers pour proposer des espaces extérieurs privés à louer dans toute la France.

Tout se loue de nos jours, y compris sa terrasse ou son jardin. C’est ce que propose la start-up Kerden, qui s’inspire évidemment du célèbre site Air BnB, spécialisé dans la location d’appartements et de maisons entre particuliers.

À en croire son fondateur, cette nouvelle plateforme de location répond surtout à un besoin. « En ville notamment, où l’envie d’un petit coin de nature se fait ressentir un peu plus qu’ailleurs où les terrasses privées et les jardins cachés deviennent des spots enviés à chaque rayon de soleil », explique Alexandre Kerdelhué, breton d’origine, installé à Paris après avoir fait ses études à l’École supérieure d’arts graphiques de Penninghen. Cette situation, il l’a lui-même vécu. Etudiant en Martinique, il a cherché à louer un jardin avec piscine pour son anniversaire… en vain ! Aucune plateforme ne proposait cela à l’époque.

C’est désormais chose faite. Le site Kerden propose un catalogue de terrasses et de jardins privés, de parcs et de domaines. « Nous disposons actuellement d’une vingtaine d’adresses, sélectionnées après une visite réelle avec le propriétaire », affirme Alexandre Kerdelhué. « Peu importe la surface, nous cherchons des endroits avec du cachet, accessibles, et avec un voisinage qui s’y prête », précise-t-il. « Notre objectif est de démocratiser l’événementiel dans des lieux atypiques».

En fonction de l’événement, du nombre d’invités et de son budget, il suffit alors de choisir une typologie d’espace. Pour le propriétaire, la démarche est gratuite. Il peut soit rédiger sa propre annonce, soit laisser l’équipe du site s’en charger. Même chose pour la gestion de la location, avec un système de conciergerie pour assurer la coordination.

Le locataire doit faire une demande de réservation en ligne, et peut même bénéficier des conseils d’un event-planner, afin d’assurer la décoration et les aménagements du lieu. Quel que soit le bien, la location est de deux heures minimum. Pour de grands événements, la location peut s’étendre à la journée, on peut y ajouter la nuit complète.

 

Le catalogue de terrasses et de jardins, proposés à la location, devrait s’étendre encore dans les mois à venir. Un partenariat est actuellement à l’étude avec le Ministère de la Culture, qui pourrait ainsi valoriser son patrimoine, ou encore avec des propriétaires de Châteaux.

La start-up vise une centaine de biens référencés en 2018 et un chiffre d’affaires de 50 000 euros à l’horizon 2019.

Texte : Claire Thibault – Photos : © Kerden

Partager sur
Aucun commentaire

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour l'instant.