La Bulle Verte

La Bulle Verte, chambres et tables d’hôtes, est située à Mont Verts les Hauts, un lieu-dit tranquille de l’île de La Réunion. Dans une ambiance raffinée et familiale, la Bulle Verte porte bien son nom. Le bois épouse une végétation luxuriante quand la terrasse embrasse l’océan Indien.
L‘architecte Romain Noret de l’agence Archigreen signe l’agrandissement du domaine de la «  Bulle Verte  ». Depuis 2012, la maison d’origine en maçon-nerie reçoit en contrebas, deux nou-veaux bâtiments en ossature bois qui abritent trois chambres d’hôtes. Coiffée de tôle ondulée, la terrasse dessine un nouvel espace tampon où les voyageurs se réunissent pour déguster de délicieux repas en tête à tête avec l’océan Indien. Et pour le plaisir, La Bulle Verte a succombée à la tentation en installant un Jacuzzi®à ciel ouvert ; une «  bulle bleue  ». Autour, la nature, généreuse et abondante, a repris ses droits. Faussement accroché à la colline, un escalier en bois esquisse au milieu un chemin discret depuis la terrasse jusqu’aux nouveaux bâtiments. En jouant sur la pente du terrain, Romain Noret imagine un univers de bien-être ; une sorte de petit village qui se délecte d’un panorama haut de gamme. « Le site a bénéficié à ses débuts d’une étude holistique et énergé-tique que j’ai réalisé. Cette étude a permis de lever les inquiétudes liées
à la disposition des bâtiments sur le terrain. Le projet est ainsi en parfaite harmonie avec les propriétaires, son environnement et sa fonction future » souligne l’architecte. Sur fond de vert, le mélange des matériaux et des couleurs participent à l’esthétisme architectural : le moellon pour le caractère, la tôle pour la modernité, l’enduit de couleur ocre pour la vitalité et le bois pour son naturel. Brillantes, les lames du bardage en pin mettent le domaine en valeur en captant le moindre rayon de soleil. Construits avec la même essence, les espaces de distribution, les terrasses en caillebotis, l’escalier et son garde-corps affichent une parfaite harmonie. Côté sud, les grandes façades vitrées ajoutent à l’atmosphère bois une certaine légèreté. Les chambres d’hôtes en profitent tout autant. Très hautes de plafonds, elles sont aérées et spacieuses, toutes équipées d’une salle de bains privative et d’un coin salon. Dans deux d’entre elles, l’ambiance est au bois du sol au plafond pour une décoration doucement exotique, assurément apaisante.
Source : Architecture bois magazine, Numéro 63, Août-Septembre 2014
Texte : Laurène Delion – Photos : Philippe Caumes
Partager sur
Aucun commentaire

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour l'instant.