Architecture vivante originale

Dessinée par Caroline Barrès et Thierry Coquet Architectes, cette maison originale évolue au gré des envies et des besoins de ses occupants. Associant démarche environnementale et modularité spatiale, la maison propose une architecture dynamique.

La forme de la maison convient parfaitement au terrain. © Caroline Barrès et thierry coquet / Erick Saillet

Très contemporaine avec sa toiture plate et sa forme étirée adaptée au terrain tout en longueur. La maison propose une sorte de jeu de cubes ou plutôt de coffres de bois. Le mélange des matières ; bardage en mélèze pour les façades, charpente métallique pour la toiture, le tout posé sur un socle en béton brut, participe également au dynamisme de l’ensemble. « Des coffres de bois disposés dans l’espace organisent le parcours architectural extérieur ou intérieur en jouant et se transformant, en prenant de l’épaisseur et de la contenance. En faisant écho aux murs de pierres dorées de la rue, ce dispositif spatial assoit la maison dans son site et autorise des cadrages sur les vues lointaines » introduit l’architecte.

La maison adopte un style très “cubique” © Caroline Barrès et thierry coquet / Erick Saillet

S’ils contribuent à l’originalité de la façade extérieure, ces coffres de bois jouent aussi un rôle déterminant à l’intérieur de la maison où ils définissent l’usage de l’espace. Ainsi, comme l’explique l’architecte, « les meubles intégrés aux coffres définissent l’usage des pièces. Quand les coffres sont ouverts : un même espace peut se transformer. Une chambre peut devenir une buanderie ou un bureau selon que les meubles sortis des coffres soient un lit ou un bureau. Quand les coffres sont fermés, la fonction du lieu s’efface et perd son échelle domestique au profit du paysage ». Il n’y a pas que les chambres qui soient modulables.

 La maison a été pensée pour optimiser chaque espace.  © Caroline Barrès et thierry coquet / Erick Saillet
Dehors, un couloir de nage épouse les formes de la maison. © Caroline Barrès et thierry coquet / Erick Saillet

Attirante et écologique

Les cloisons intégrées, pivotantes, rabattables ou rétractables permettent aussi une grande modularité spatiale. Ainsi, grâce aux cloisons mobiles, les occupants peuvent choisir de dessiner un espace zen, ” ouvert à la méditation ” pour reprendre les termes de l’architecte, ou de le métamorphoser en plusieurs sous-espaces. Très originale dans son concept de répartition des espaces, la maison fait aussi preuve d’innovation en matière de développement durable. Ainsi, cette maison classée BBC possède un puits canadien hydraulique jumelé avec une VMC double flux. Une cuve de récupération des eaux de pluie de grande capacité et double réseau, une pompe à chaleur air / eau. La toiture végétalisée participe également à la rétention d’une partie des eaux de pluie et renforce l’isolation pour un meilleur confort d’été. Écologique et moderne, la maison propose une architecture vivante, évoluant au rythme de ses occupants et en parfaite harmonie avec la nature.

Grâce aux diverses baies vitrées, la maison jouit d’une grande exposition à la lumière.  © Caroline Barrès et thierry coquet / Erick Saillet

En plus d’être originale dans son design cette maison est aussi très écologique. © Caroline Barrès et thierry coquet / Erick Saillet

Texte : Leslie Hannane

Source : Architecture Bois numéro 60

Retour haut de page