Région : Loiret

Loiret

Le département du Loiret est un département français situé à une centaine de kilomètres au sud de Paris. Il fait partie de la région Centre-Val de Loire. L’Insee et la Poste lui attribuent le code 45. Sa préfecture est Orléans et c’est aussi le chef-lieu de la région. Il tire son nom de la rivière Loiret.

L’interprofession Arbocentre évolue pour mieux répondre à vos attentes dans un contexte économique difficile avec des financements publics de plus en plus rares.

Les forêts dans le Loiret sont essentiellement situées dans les régions forestières de l’Orléanais et de la Sologne. Largement privées, les forêts dans le Loiret s’étendent sur de vastes parcelles. De belles opportunités sont à saisir lorsque se présente une vente de forêts dans le Loiret.

La forêt d’Orléans, plus grande forêt domaniale de métropole, accueille quant à elle de nombreux touristes en quête d’activité de pleine nature.

Le pin sylvestre se démarque pourtant et alimente la production en bois d’œuvre. Les fortes potentialités agricoles de la Beauce, de Pithiviers à Beaugency, ne laissent pas beaucoup de place à la forêt qui est toutefois quasiment exclusivement privée. La chasse constitue le principal intérêt des boisements de ce territoire, ce qui reste un atout de taille pour la vente de forêts dans le Loiret.

Le Gâtinais, de Ferrières à Châtillon-Coligny en passant par Montargis, présente un climat continental, propice aux peupleraies que l’on retrouve dans les vallées de l’Ouanne et le marais du fusain. Les petites propriétés privées abritent du chêne de bonne qualité, destiné à la production de bois d’œuvre. La chasse au petit gibier demeure importante comme dans l’ensemble des forêts dans le Loiret.

L’Orléanais, d’Orléans à Gien, est la région forestière la plus boisée du Loiret. Le chêne sessile et le pin donnent des peuplements de qualités réputées. Un argument de taille pour la vente de forêts dans le Loiret.

Dans le secteur du Pays Fort, non loin de Châtillon-sur-Loire, les précipitations abondantes favorisent le chêne, le hêtre et le châtaignier. On retrouve le douglas extrêmement vigoureux dans de vastes massifs forestiers. La pratique de la chasse reste prépondérante comme dans le reste des forêts dans le Loiret.

En Puisaye, non loin de Briare, la forêt occupe une place prépondérante, l’exode rural ayant favorisé l’extension de massifs. La vente de forêts dans le Loiret de ce secteur attirera les chasseurs par l’abondance du petit gibier (canards, faisans…).

En Sologne, dans le secteur de Sully-sur-Loire et la Ferté-St-Aubin, la chasse reste l’atout des forêts dans le Loiret. La Sologne des étangs est réputée pour la chasse au gibier d’eau. Dans cette région forestière la plus boisée de la région Centre, le pin et le chêne sessile donnent du bois d’œuvre de grande qualité. La vente de forêts dans le Loiret en sera valorisée.