Artisanat du bâtiment : la construction neuve porte la reprise au 2e trimestre

Au 2e trimestre 2017,  la reprise de l’activité s’accélère, selon la Capeb, Confédération de l’Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment. Cette dynamique est principalement portée par la construction neuve.

L’ensemble des signaux est au vert. Patrick Liébus, président de la Capeb l’affirme : « la reprise de l’activité de l’artisanat du Bâtiment se confirme, portée par la construction neuve qui connait un regain fort ».

Après un premier trimestre « prometteur » (+1,5%), le second trimestre 2017 (+2,5%) voit une accélération de la reprise, liée à la construction neuve (+4,5 % par rapport au 2e trimestre 2016). Deux facteurs devraient d’ailleurs lui assurer une bonne dynamique sur les trimestres à venir : la hausse des mises en chantier (+14% par rapport à la même période l’année précédente) et l’augmentation des autorisations à fin mai 2017 (+12,9%).

L’activité en entretien-amélioration poursuit sa progression sur un rythme stable (+1%), notamment grâce aux travaux d’Amélioration de Performance Energétique du Logement (+2% par rapport au 2e trimestre 2016). Ce segment devrait se maintenir grâce au dynamisme de la vente de logements anciens. Sur douze mois cumulés, en avril 2017, 895 000 ventes ont été réalisées, soit le plus haut niveau jamais enregistré depuis 2001 (l’origine de la série statistique).

Advertisement

«  Si le contexte économique est favorable à la croissance, les choix du gouvernement en matière fiscale (TVA à 5,5%, CITE, PTZ…) ne devraient, en aucun cas, casser cette dynamique positive tant du point de l’activité que de l’emploi. Nous serons également particulièrement vigilants concernant les mesures prises en direction de nos TPE/PME, pour leur permettre de se développer et d’embaucher », souligne Patrick Liébus.

Reprise plus timide dans l’emploi

Sur le front de l’emploi, la reprise reste encore timide. Au 1er trimestre, le niveau de l’emploi salarié dans l’artisanat du BTP a augmenté de +0,3 %.

Si les intentions d’embauche sont orientées à la hausse pour le second semestre 2017 (21% des entreprises artisanales souhaitent recruter un/des salarié[s] supplémentaire[s] versus 10% un an auparavant), les entreprises artisanales du Bâtiment restent encore minoritaires à embaucher (27% ont cherché à recruter au cours du 1er semestre 2017) quand elles ne rencontrent pas des difficultés à le faire (7% n’y sont pas parvenues).

« Sur 2017 dans l’artisanat du bâtiment, l’ensemble des créations nettes d’emploi devrait s’élever à 4000 embauches. Dans le secteur de la rénovation, il y a une forte corrélation entre l’activité de nos entreprises et l’intensité de main d’œuvre. C’est pourquoi, ne pas aider la rénovation, c’est frapper l’emploi et accroître les difficultés pour nos chefs d’entreprises à trouver du personnel qualifié. Attention, c’est la première fois depuis 2008 que nos entreprises commencent à réembaucher : ne cassons pas la trajectoire qui s’amorce ! », précise Patrick Liébus.

Plusieurs autres signaux positifs offrent de beaux espoirs pour la suite de l’année. La construction de logements neufs connaît une hausse de +14 % par rapport à la même période l’année précédente (de juin à mai 2016). Le nombre de permis de construire de logements déposés sur 12 mois cumulés connait également une hausse significative de +12,9%, s’établissant à 477 600.

Advertisement

Les carnets de commande des entreprises artisanales ne désemplissent pas, bien au contraire, les chefs d’entreprise artisanales ont en moyenne une visibilité de 94 jours début avril 2017, soit 14 jours de plus qu’un an auparavant.

Texte : Claire Thibault – Photo : Wikimedia Commons – Lamiot

Advertisement
Claire Thibault
Suivez-moi
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer