Simple, double ou triple vitrage pour votre maison?

Le choix de vos menuiseries doit considérer la sécurité et le confort.

De nombreux progrès ont été faits ces dernières années en matière de vitrage, et le simple vitrage a quasiment disparu de la production. Le double vitrage est couramment constitué de deux vitres séparées par une épaisseur d’air immobile, appelée « lame d’air ». Mais la réglementation thermique 2012 (RT 2012) impose une isolation encore plus performante, que seuls des vitrages à isolation thermique renforcée (ITR) permettent d’atteindre.

Le vitrage à Isolation Thermique Renforcée (ITR ou VIR) est lui composé de 2 glaces séparées par une lame d’air déshydratée (de 16 mm ou 20 mm d’épaisseur). A l’intérieur du double vitrage, l’une des glaces est traitée avec un mince film transparent, à base de métal ou d’oxydes métalliques (argent notamment). Ce revêtement agit comme un bouclier pour empêcher, en hiver, la chaleur de la maison de fuir à l’extérieur tout en laissant entrer la chaleur du soleil. Pour renforcer encore l’efficacité, l’air de la lame d’air peut être remplacé par de l’argon (vitrage ITR gaz), gaz moins conducteur de la chaleur que l’air.

Le triple vitrage, c’est un double vitrage auquel on ajoute un vide d’air rempli de gaz et une paroi. Particulièrement adapté aux maisons BBC et passives, il est extrêmement populaire dans les pays germaniques, Suisse, Allemagne, Autriche, et en Belgique. En France, il est de plus en plus présent sur les façades nord. Le triple vitrage apporte une isolation thermique particulièrement élevée.

Sécurité

Vitrage feuilleté ou alarme : Les fenêtres situées au rez-de-chaussée sont les plus exposées aux tentatives d’effraction. Les ouvrants à la française peuvent être équipés d’une crémone spécifique condamnant la menuiserie en traverse haute et basse. Les accompagner de volets roulants constitue une autre solution efficace. Quant aux doubles vitrages retardateurs d’effraction (STADIP PROTECT/SAINT GOBAIN-GLASS), ils comportent plusieurs couches de film PVB (polyvinyle butyral) entre les deux vitres qui forment la face extérieure du vitrage. Leur degré de résistance aux chocs dépend du nombre de films insérés. Autre solution, l’alarme. Il existe des capteurs à installer sur les menuiseries, ou des détecteurs d’ouverture intégrés, vissés dans le cadre des menuiseries en usine, qui sont invisibles. Mention spéciale pour le label français A2P du CNPP (www.cnpp.com) qui garantit un degré de résistance à l’effraction. Voyez avec votre serrurier

Advertisement
qui vous conseillera au mieux pour toute question sur le vitrage ou la sécurité.

Advertisement
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer