HORS-SERIE 32

5,90

Une maison passive, plutôt active !

Dans ce numéro hors-série, nous avons choisi de suivre la construction de la maison de Bettina et Guy. Leur maison, ils l’ont souhaité passive, pour minimiser les apports énergétiques fossiles et favoriser l’aspect écologique de la construction qui s’inscrit également dans site exceptionnel. Une maison passive est une construction qui s’appuie sur une bonne orientation pour bénéficier au maximum des apports caloriques du soleil. Isolation renforcée et parfaite étanchéité sont également des critères indissociables de la définition d’une maison passive. Mais sa caractéristique, qui fait bondir les sceptiques, est l’absence de chauffage. En effet, la maison passive dispose d’une isolation suffisante pour conserver une température constante. Agrémentée par une VMC double flux pour le traitement de l’air vicié, et sa réintégration en chaleur, la maison passive utilise aussi le rejet des calories des différents appareils électroménagers et des corps humains pour garantir une chaleur agréable toute l’année. C’est ce que qu’on appelle le confort d’été et le confort d’hiver. C’est surtout ce que l’on cherche tous pour sa maison, y être bien toute l’année sans souffrir du froid ni de la chaleur. Tout au long de ce numéro, nous présentons les étapes de la construction de cette maison passive afin de mieux appréhender les différences avec un bâtiment normé RT 2012. Les dossiers en préambules de chaque étape apportent un rappel ou une alternative aux choix de l’architecte et des propriétaires.

Je vous souhaite une bonne lecture et je vous donne rendez-vous au prochain numéro pour s’informer et bien entreprendre son projet de construction.

Maxime Kouyoumdjian-Simonin
Fondateur – Rédacteur en chef

Rupture de stock