La cabane de taille Décobois

Une cabane de taille

La Bresse est une commune touristique de 4500 habitants, située dans les Vosges. Le projet initial de cette famille est de rendre hommage à leurs ancêtres, issus de l’artisanat du bois et du granit. De cette volonté est né La Cabane de Taille, un chalet à la fois authentique et design, construit par Chalets Décobois.

La cabane de taille Décobois
DuUne cabane grandeur nature – © Thomas Devard

côté authentique à un design moderne

Respecter l’hommage d’une génération, c’est l’accord passé entre les propriétaires et le constructeur Décobois.

Le but est de créer un chalet alliant le côté authentique à un design moderne. Un chez-soi où l’on se sent bien, ancré dans les repères de l’enfance. Les matériaux constructifs choisis – le granit et le bois – font écho au passé familial des propriétaires : d’un côté, une famille de bûcherons vosgiens ; de l’autre, un père issu du monde du granit, de l’extraction en carrière au taillage de la pierre. C’est sur l’ancien site de sa cabane de taille que prend place aujourd’hui ce chalet du même nom.

L’idée de départ était de restaurer le rez-de-chaussée du bâtiment originel. Cependant, ses quatre murs étaient en mauvais état et ne pouvaient pas supporter les charges de la nouvelle structure. « La bâtisse initiale a finalement dû être rasée. Comme l’emplacement était étroit, nous avons donc décidé de creuser dans la bute qui se trouvait près de l’ancienne construction pour dégager de l’espace », détaille Emilien Perrin, cogérant de la société Décobois.

La cabane de taille Décobois
© Thomas Devard

Une ossature Bois

Le  système constructif du chalet est une ossature poteaux-poutres, associé à une ossature bois. Cette méthode permet d’augmenter la trame des montants, ici en Douglas. « Les poteaux supportent ainsi les poutres sur lesquelles sont posées des planchers. De ce fait, les charges de l’ensemble du bâtiment peuvent être correctement supportées. Elles passent du plancher vers les poutres, puis dans les poteaux et sont portées par les fondations. Ce système offre une certaine souplesse architecturale, notamment pour agrandir la pièce ou encore créer un étage pour agrandir verticalement la maison », explique Emilien Perrin.

Les murs sont isolés en laine de bois souple de 140 mm, complétée d’une couche croisée de 40 mm rigide, dans le but de supprimer les ponts thermiques. La toiture, quant à elle,  est isolée en sarking, c’est à dire par l’extérieur. L’isolation en toiture est en deux couches croisées de polyuréthane de 80 mm et 30 mm de fibre de bois pour l’aspect phonique. Le bardage est en Douglas vosgien brut de sciage, avec un saturateur appliqué en usine. Le faitage qui permet d’assurer l’étanchéité et la solidité de la toiture est complexe.

La cabane de taille Décobois
Une alliance de bois et de modernité – © Thomas Devard

Un chalet bien équipé

Le chalet a été conçu avec quatre faitages pour optimiser au maximum le volume de l’étage et ne pas perdre de surface. De ce fait, une spacieuse salle de jeux avec babyfoot et billard, ainsi qu’un deuxième salon TV ont pu être créés sous toiture en plus des trois chambres et des deux salles de bains à l’étage. Le revêtement de tôles, récupéré sur des démolitions locales, a servi à la création d’un revêtement original pour la montée des escaliers. Des pierres de granit, provenant d’une entreprise locale, habillent le dallage à l’entrée, les salles de bains et le mur d’enrochement à l’extérieur de  la maison.

La Bresse, lieu touristique connu pour ses stations de ski, ses sorties en VTT mais aussi ses balades, dissimule en son sein cette maison au passé atypique. La Cabane de Taille est l’occasion idéale pour profiter des activités et des paysages que la montagne peut offrir. Le chalet est disponible à la location saisonnière.

La cabane de taille Décobois
© Thomas Devard

FICHE TECHNIQUE: 
Constructeur* : Décobois
Localisation : LA BRESSE (88)
Année de construction : 2016
Surface habitable : environ 250 m2
Prix : entre 500 000 € et 600 000 € TTC
Système constructif : Ossature poteaux-poutres 
Revêtement : Bardage en Douglas vosgien brut de sciage, pose horizontale et verticale, saturateur Sikkens
Isolation : Dalle : Polyuréthane projeté 100 mm
Murs : laine de bois souple 140 mm Gutex + laine et bois rigide 40 mm
Toit : Polyuréthane de 80 mm + 30 mm
Cloisons : Laine de bois souple Gutex 80 mm
Chauffage/EnR : Pompe à chaleur Atlantic et poêle à bois
Terrasse : en Pin, traitement autoclave, 107 m2

Texte : Mariana Tanchaud  –  Photo de Une : Thomas Devard
Source: Architecture Bois n ° 86

Retour haut de page