Architecture Bois Magazine – Infos sur la construction et maisons en bois.

Chaudières, Rt2012 et constructions en bois

La RT 2012, dont l’objectif est l’économie de l’énergie, impose aux maisons neuves d’intégrer au moins une énergie renouvelable ou une solution alternative.

IMG_1840

L’idée ? Consommer moins pour se chauffer, se rafraîchir et se ventiler mais également pour s’éclairer et produire l’eau chaude sanitaire de nos nouvelles maisons. Fixée à 50 kWh/m².an, la RT 2012 impose trois exigences de résultats : le Bbio, le Cep et le Tic qui expriment, entre autres, les besoins liés au chauffage au regard de l’orientation et de la disposition des ouvertures, de l’inertie et d’une bonne isolation pour limiter les déperditions thermiques. Car le chauffage est un indispensable de nos habitats. Il contribue à notre confort autant qu’à celui du bâtiment.

Les études thermiques permettent ainsi d’en définir les besoins et le rendement nécessaire tout en optimisant la conception architecturale dans le neuf ou en déterminant les solutions adéquates en rénovation pour améliorer les performances énergétiques ; une installation de chauffage de plus de 15 ans consomme beaucoup plus qu’un système récent. Rendu obligatoire depuis l’entrée en vigueur de la RT 2012, le test d’infiltrométrie ou « Blower Door » consiste à mettre un bâtiment en dépression ou surpression afin de contrôler la perméabilité à l’air par la localisation des défauts d’étanchéité de l’enveloppe et ainsi traiter les ponts thermiques.

HALODOME 54

Une bonne isolation couplée à une parfaite étanchéité profite à la qualité de chauffe et à votre bien-être dans un environnement sain été comme hiver. Parmi les fondamentaux : la qualité de l’air pour l’élimination des polluants, des excès d’humidité et l’assurance du bon fonctionnement des appareils de combustion. Le chauffage domestique se positionne ainsi, en tête des préoccupations des ménages. Il existe deux grandes familles : le chauffage pièce par pièce avec les appareils indépendants ou le chauffage central via chaudière gaz naturel, au fioul ou au bois, les capteurs solaires ou les pompes à chaleur.

Grégory Moinat Eriksson, chef de produits EnR chez CEDEO rappelle que : « la RT 2012 ne prend aujourd’hui en considération que les poêles à bois pellets ou les chaudières de cheminées (inserts à granulés pilotés par une régulation). Il doit s’agir d’appareils étanches et régulés, identifiés cinq étoiles Flamme Verte. La réglementation thermique impose, en effet, aux équipements de chauffage d’avoir la capacité de s’arrêter et de réguler leur puissance, ce qui n’est pas le cas d’un insert standard ou d’un poêle à bois bûches, qui délivrent toute leur puissance d’un coup sans arrêt ni régulation.

architectruebois-reportage-Mazama-House-copyright-finne-Architects6

La RT 2012 impose en outre, un systèmes de conduits adaptés et complètement étanches ayant un avis technique précis ». Par ailleurs, les appareils de chauffage au bois prétendent à satisfaire les exigences de la RT 2012 comme source d’énergie renouvelable. Du chauffage par rayonnement au plancher chauffant, les sources d’approvisionnement sont nombreuses et l’offre de chauffage est large ; technologique, économique, esthétique.

Quand il n’est pas discret ou invisible, le chauffage s’invite régulièrement dans notre décoration, au milieu ou dans un coin du salon. La cheminée et le poêle à bois rencontrent les hautes sphères du design, parfois à la limite de l’œuvre d’art. D’un système à l’autre, d’une technologie avancée à un modèle contemporain, les prix oscillent entre quelques centaines d’euros à plusieurs milliers d’euros.

Les derniers articles par Rédaction Architecture Bois Magazine (tout voir)
Retour haut de page

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer