Chauffage : la PAC sur le podium des solutions plébiscitées en France

Selon le baromètre de la maison neuve, publié ce mardi 8 décembre par Domexpo, les pompes à chaleur (PAC) sont les appareils de chauffage les plus plébiscités en France et en Île-de-France. Le gaz arrive, lui, en deuxième position. Mais pour combien de temps ?

La RE2020 et l’éviction progressive du gaz des nouveaux programmes immobiliers, devraient prochainement rabattre les cartes des modes de chauffage les plus utilisés en France.

En attendant ces évolutions réglementaires, le baromètre Domexpo consacre cette année encore les PAC, comme le moyen de chauffage le plus plébiscité en France et en Île-de-France.

Qu’elle soit utilisée seule (pac air/eau, PAC air/air) ou en complément d’une autre énergie, la pompe à chaleur équipe 65 % des maisons neuves françaises, selon cette analyse réalisée en partenariat avec Caron Marketing (Recensement 2020 des constructeurs de maisons individuelles de Caron Marketing).

Une part en augmentation, en comparaison du dernier Baromètre Domexpo où la PAC représentait 55% sur le territoire national et 51% pour la région francilienne.

2 maisons sur 3 équipées d’une PAC

« Installée dans presque 2 maisons neuves sur 3, la pompe à chaleur est prépondérante sur le marché de la maison neuve, mais ce sont désormais les solutions hybrides (PAC + panneaux rayonnants) qui se développent le plus. Cette solution présente de nombreux avantages : elle est notamment moins chère en consommation immédiate, plus respectueuse de l’environnement et ne nécessite qu’un seul abonnement électrique… », expliqueDaniel Lair-Lachapelle, Président de Domexpo.

 Le gaz conserve quant à lui sa seconde position, à la fois en France et en Île-de-France. Mais cela pourrait bien changer dans les années à venir.

« Avec l’entrée en vigueur de la RE2020, le 100% gaz pourrait être amené à disparaître des logements neufs. Si cette disposition se confirmait, cela aurait un impact non négligeable sur les budgets des ménages accédants, les plus modestes, car dans les régions climatiques du Nord de la France, la solution gaz reste, à l’usage, plus intéressante que l’électricité. Domexpo va donc dans les prochaines semaines rester vigilante pour pouvoir conseiller au mieux tous les candidats à la construction »

Advertisement
, souligne Daniel Lair-Lachapelle.

Salon permanent de la maison en Île-de-France, Domexpo regroupe 60 pavillons sur 4 villages : Baillet en France / Moisselles, Coignières, Mareuil-les-Meaux et La Ville du Bois.

Depuis sa création en 1986, les villages Domexpo permettent aux particuliers désireux de faire construire, de se renseigner avant de lancer leur projet.

Advertisement
Claire Thibault
Suivez-moi
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer