Petite maison grande liberté, la construction d’une maison écologique

Cette maison de vacances se situe près de l’estuaire de la Seine, en Normandie. L’utilisation de panneaux de bois massif ont permis un montage rapide. Elle est recouverte d’un bardage en ardoise composite, qui rappelle les façades et le paysage du port de Honfleur.

Cette maison imaginée par Lode Architecture est très simple dans ses volumes. © Daniel Moulinet

Construction maison écologique

Disposant d’un espace habitable de 100 m², la maison est agencée sur deux niveaux. L’intérieur de ce volume, sans aucune charpente apparente, le choix des matériaux et l’association du bois brut et du blanc, offrent un espace clair et aéré qui contraste avec l’austérité de la façade.

L’intérieur de cette charmante maison de 100m2 a de quoi surprendre. Très présent, le bois apporte son esprit design, proche du style scandinave. © Daniel Moulinet

Des murs de refend, en panneaux de bois, sont disposés ici et là. Un jeu de baies superposées et décalées laisse croire à un plus grand espace. La toiture avec des conduits réfléchissants apporte encore un peu plus de lumière à l’habitat. Les propriétaires souhaitaient une maison à faible conductivité thermique.

Ainsi pour l’isoler, le constructeur Perspective Bois a misé sur des dalles en bois, posées sur des plots en béton. L’isolation des murs, par l’extérieur, vient compléter la structure en panneaux de bois massif et permet une bonne étanchéité en plus d’une mise en œuvre rapide. Perspective Bois a privilégié la structure en bois puisqu’offrant une faible inertie.

Lode Architecture s’est amusé à jouer avec les volumes en créant une unité et des ouvertures les uns sur les autres. © Daniel Moulinet

Et même si la maison n’est ouverte que les week-ends et pendant les vacances, elle reste rapidement à température ambiante pour le confort des habitants. Un poêle à bois se présente comme le système de chauffage principal. L’apport naturel de lumière et de chaleur s’ajoutent en complément.

Une maison qui se démarque

L’intérieur de la maison reste à température ambiante grâce à l’ingénieux procédé du constructeur.  © Daniel Moulinet

L’autre critère majeur dans ce projet de construction était l’exposition ; terrasse au Sud et façade Nord dénuée d’ouvertures. Aussi, son occupation périodique a donné aux propriétaires, l’envie de favoriser les gains énergétiques et financiers grâce à sa conception bioclimatique permettant un confort certain à ses résidents.

La salle de séjour équipée de grandes fenêtres ouvre sur une terrasse au bout de laquelle trône un grand cerisier ; idéal pour apporter de l’ombre et un peu de fraîcheur !« L’implantation de la maison, selon la ligne de pente du terrain et le choix de fondations ponctuelles, facilite l’écoulement des eaux de pluie » ajoute l’architecte.

La maison est chauffée grâce à un poêle à bois. © Daniel Moulinet

Les planchers sont ventilés en sous-face avec un linoleum en revêtement de sol dans les parties communes avec des chapes sèches acoustiques en panneaux de gypse sur laine de bois. Apportant une grande liberté, la maison a notamment été distinguée par le Prix national de la construction bois 2012 dans la catégorie “ maisons individuelles de moins de 120 m² ”. L’ardoise qui recouvre sa toiture et les façades, a été le matériau clé dans la construction de la maison. Il participe à la durabilité et l’esthétisme des lieux tout en conservant la tradition locale constructive.

La pièce à vivre est connectée à la terrasse bois grâce à cette grande baie vitrée qui laisse pénétrer la lumière.
© Daniel Moulinet
FICHE TECHNIQUE

Architecte* : Lode Architecture / Arnaud Lacoste
Jérôme Vinçon
Localisation : Eure (27)
Année de construction : 2011
Surface habitable : 100 m2
Système constructif : Panneaux de bois massif
Prix : 2 000 € / m²
Isolation : Dalle :ouate de cellulose // Murs : laine de bois // Toit : laine de bois // Cloisons : panneaux de bois massif non isolés
Revêtement : Bardage en ardoise de synthèse
Chauffage / ENR : Poêle à bois

Texte : Laurène Delion – Photo de une : Daniel Moulinet

Source : Architecture Bois magazine n°75

Retour haut de page

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer