Architecture Bois Magazine – Infos sur la construction et maisons en bois.

Un décor artistique très “animal” pour le parc de Lorient

Le parc de Lorient débute, en 2015, un réaménagement global. À l’origine de cette métamorphose, l’agence Base Paysage et le collectif artistique Dérive qui souhaitent tester de nouveaux usages expérimentaux et participatifs. Voyage dans un univers boisé où règne le monde animal.

Le parc de Lorient compte 200 000 visiteurs et plus de 400 manifestations par an, selon les chiffres donnés par le Conseil Départemental de la Drôme, détenteur de l’espace naturel depuis 1967. Pour faire venir toujours plus de promeneurs curieux dans cet Espace Naturel Sensible, un premier projet artistique se met en place : Animamotrix. Plusieurs artistes, architectes mais aussi paysagistes et constructeurs collaborent afin de créer cinq œuvres architecturales.

Ces œuvres sont conçues selon les principes du biomimétisme, l’art de s’inspirer du vivant. « L’observation du règne animal nous pousse à explorer sa capacité de prise de possession de l’espace. Nid, terrier, cocon mais aussi mue, mutation, migration… ces moments de la vie ou le passage d’un stade à l’autre sont une source d’inspiration, d’organisation ou de structure particulière », explique Christophe Père, membre du collectif Dérive, la capacité pour un animal de prendre possession de l’espace est incroyable. C’est pourquoi, certaine œuvres s’inspirent du règne animal et anime différents espaces du parc.

Au fil de la promenade, l’art du bois se mélange aux structures culturelles et éducatives, construites avec des acteurs locaux. La Hutte fait partie de ces œuvres. De formes ondulantes et accolée à une vaste hutte de bois flotté, elle s’inspire des incroyables capacités constructives des castors, et offre un espace dédié à la détente au bord de la rivière du parc.

L’Essaim quant à lui se dévoile au fur et à mesure des saisons. Lieu de rassemblement de nombreux insectes à la base, il forme ici un véritable cocon pour observer la faune et la flore du parc. Recouvert de feuilles à l’automne, il devient mystérieux. Au printemps, ce lieu intime est recouvert de plantes. Il apprivoise ainsi l’environnement autour de lui.

Alvéoles, Nid, Galeries du Château et toile guinguette sont quelques unes des œuvres à découvrir dans ce parc, reconnu pour ses qualités écologiques, géologiques et paysagères.

Retour haut de page

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer