Suivez-nous !
 

En 2017, le marché de la piscine se porte bien

2017 est la deuxième année de forte croissance, pour le marché de la piscine. Malgré un été aux températures contrastées, les ventes ont encore progressé sur l’année. Selon la Fédération des professionnels de la piscine et du spa, la démocratisation est en marche.

Les piscines se vendent toujours très bien dans l’Hexagone, premier parc européen pour cet équipement. Sur un an, le nombre de piscines vendues a ainsi progressé de +16% (sept. 2016 à sept. 2017 vs sept. 2015 à sept. 2016) et devrait franchir le cap des 2 millions de piscines vendues avant la fin de l’année.

« Après une année 2016 durant laquelle le nombre de piscines vendues avait déjà augmenté de +16%, 2017 confirme ainsi la démocratisation des piscines en France », souligne la FPP, Fédération des professionnels de la piscine et du spa.

En revanche, en termes de chiffre d’affaires, les niveaux n’atteignent pas ceux de 2007, année record, même s’ils continuent de progresser. Après une hausse de +14 % l’année précédente, la profession enregistre une hausse de +11 % sur les douze derniers mois.

À l’image du nombre de piscines vendues, les livraisons ont connu une croissance importante au cours du troisième trimestre 2017. Le nombre de piscines construites durant les trois mois de l’été a progressé de  +15,5% par rapport à l’été 2016, déjà en hausse de +5%. vs 2015.

Sur un an, de septembre 2016 à septembre 2017, le nombre de piscines construites a progressé de +12,5% par rapport à la période septembre 2015-septembre 2016.

La piscine devient décorative

La démocratisation de la piscine a cependant une incidence sur le type d’équipements vendus, avec un  boom du côté des bassins plus petits, moins énergivores et mieux équipés. Si, dans les années 80, une piscine faisait ainsi en moyenne 72 m2 (12×6 m) et 1,80 m de profondeur, elle fait aujourd’hui en moyenne 32 m2 (8×4) pour 1,40 m de profondeur. Elles sont également moins rectilignes que par le passé et adoptent des formes souvent plus originales.

Selon la FPP, la piscine entre également dans l’ère du « Pool staging ». À l’image du home-staging qui consiste à valoriser un bien immobilier sans engager de gros travaux, la piscine suit aussi les grandes tendances décoratives.

Cela « consiste à proposer des solutions pour remettre sa piscine au goût du jour et la faire évoluer au gré de ses envies », précise la Fédération.

Une tendance qui se développe fortement en direction de deux types de clients : d’une part, ceux qui ont fait construire leur piscine et qui souhaitent en améliorer le confort ou changer l’esthétique et d’autre part, ceux, de plus en plus nombreux qui achètent une maison équipée d’une piscine et qui souhaitent la mettre à leur goût.

Pour tous ceux qui souhaiteraient se lancer dans la construction, l’achat ou la rénovation d’une piscine ou d’un spa, le Salon Piscine et Bien-être ouvrira ses portes au public du 2 au 10 décembre prochain à Paris.

Photo : Lauréat de la Catégorie piscine citadine inférieure a 30 m2 de forme angulaire, prix spécial « Intégration » © Piscinelle / FPP

Partager sur
Aucun commentaire

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour l'instant.