Fausses Jumelles Extension bois

Fausses jumelles

Une maison de campagne québécoise isolée conserve son authenticité et accueille une extension au style moderne sans contrarier l’environnement naturel. Cet ancien lieu de rassemblement pour les Soeurs de la Charité se modernise grâce au travail d’Anik Péloquin.

L’histoire d’un lieu est une source d’inspiration à part entière. Une petite maison située à La Malbaie, installée au bord d’un lac a échappé à une rénovation totale. Les objectifs de ce projet ont été revus à la baisse, suite à l’annonce du coût des travaux, jugé trop important par les propriétaires. Ces derniers ont donc décidé de conserver cette première bâtisse ainsi que son histoire. Cette ancienne “ maison d’été ” accueillant pendant de nombreuses années, un groupe religieux nommé les Soeurs de la Charité, conserve son style d’origine. Les propriétaires ont opté pour la construction d’une toute nouvelle maison attenante. Un projet d’extension visant à apporter un style moderne, sans que cette construction contraste avec l’environnement.

Le bois permet à cette extension design de se confondre parfaitement avec l’environnement naturel.

Le bardage de l’extension en Mélèze, également appelé Pin de Briançon en France, lui permet de se fondre avec le milieu naturel. Il y a 3 épaisseurs et 3 largeurs de planches ce qui donne une texture intéressante à la façade, teintée en noir. Le volume modeste de la construction vient répondre aux attentes des propriétaires, munis d’un petit budget. La forme de la toiture, à l’allure d’une flèche de toit d’église est quant à elle inspirée de l’histoire de l’ancienne bâtisse. Le bois est omniprésent, de l’ossature aux finitions de la maison. Les cloisons intérieures sont recouvertes de lattes de Pin teintes en blanc. Le Mélèze est de nouveau utilisé, cette fois au niveau des planchers. La construction bois reste confortable et pratique avec une isolation en laine minérale ainsi qu’un chauffage à air pulsé et un poêle à bois. 

La teinte blanche du Pin diffuse une lumière douce. Les finitions intérieures et extérieures ont été réalisées par les propriétaires.

L’extension comprend deux chambres, une salle de bains, la cuisine et les pièces à vivre. Les pièces de la maison sont lumineuses, élégantes avec des couleurs claires et sobres. Les nombreuses ouvertures offrent une vue spectaculaire sur la forêt. L’architecte du projet Anik Péloquin indique que le site est désormais devenu « un cadre idéal pour la vie qui s’y déroule à l’extérieur comme à l’intérieur. » Le design de la maison contraste avec l’isolement de la construction. L’ancienne maison accueille donc une “ petite soeur ”, la modernité. 

Le bardage peint en noir et la flèche de toit fait référence à l’architecture d’une église, un hommage à l’histoire du site.
La terrasse en Pin relie les deux maisons et permet aux propriétaires de profiter des extérieurs.

L’intérieur moderne décoré avec goût, aux couleurs sobres et claires rend le lieu chaleureux et agréable. La maison est isolée en laine minérale et équipée d’un chauffage à air pulsé ainsi qu’un poêle à bois.

Cette ancienne bâtisse au charme québécois s’est offerte une seconde jeunesse, avec une extension contemporaine.
Les grandes ouvertures permettent aux propriétaires de profiter du milieu naturel qui les entoure sans sortir de chez eux


Fiche technique:

Architecte* : Anik Péloquin

Constructeur* : Construction Éclair

Localisation : La Malbaie, Québec 

Année de construction : 2017

Surface habitable : 100 m2 

Prix : NC

Système constructif : Ossature bois

Revêtement : Bardage en mélèze ( Pin de Briançon )

Isolation : Laine minérale

Chauffage / EnR : système de chauffage à air pulsé, poêle à bois

Terrasse : Pin 


Texte : Bastien Marcou – Photos : Louis Prud’homme 

Retour haut de page