Green Solutions Awards : 9 lauréats dont 2 français récompensés

Révélés hier à Bonn, à l’occasion de la COP 23, les lauréats des Green Solutions Awards ont mis en valeur des bâtiments, infrastructures et quartiers innovants. Deux projets français font partie des lauréats et plusieurs projets ont reçu une mention du jury.

 Montrer que construire autrement, de façon plus durable, est possible. C’est l’une des raisons d’être du concours des Green Solutions Awards. 150 candidats issus de 19 pays ont participé à l’édition 2017. Après une première phase de qualification, marquée par des remises de prix dans chaque pays en septembre, 59 champions nationaux demeuraient en compétition pour la finale internationale.

Le 15 novembre, 9 lauréats internationaux et 14 mentions ont été annoncés à Bonn lors de la COP23. La cérémonie a rassemblé de nombreuses personnalités du monde de l’environnement et de la construction. Étaient présents notamment Jean-Luc Crucke, ministre wallon du Budget, de l’Énergie et du Climat

« Les réalisations distinguées par le concours constituent une source d’inspiration pour tous les professionnels du bâtiment et de la ville durable. Ils démontrent comment décarboner nos sociétés, que ce soit par le recours à des filières courtes, à des techniques traditionnelles revisitées ou des technologies de pointe, ou encore par la création d’une vraie intelligence du bâti et des systèmes ou la recherche de nouvelles sources d’énergie. Surtout, les projets pionniers récompensés ont su intégrer l’humain comme facteur central de leur durabilité »,

Advertisement
peut-on lire dans un communiqué de Construction21.

Les Français se sont notamment distingués comme lauréats dans les catégories “Energie et Climat chaud”, avec le projet de “groupe scolaire de Bois d’Olives” à Saint-Pierre de la Réunion, porté par l’agence Antoine Perrau Architectures et les bureaux d’études Leu Réunion, GEPC, Bet Air et Createur.

Les Français sont également lauréats dans la catégorie “Smart Building”. C’est le projet “Ampère e+” à Courbevoie du maître d’ouvrage Sogeprom qui a été distingué. Il a été réalisé par le constructeur SCO, l’agence d’architecte Ateliers 2/3/4/, les bureaux d’études Inex, Arcora, Peutz, Etamine et a bénéficié de l’expertise de Green Soluce (conseil en innovation).

Le projet marseillais “Thassalia”, première centrale française de géothermie marine, a quant à lui reçu une mention du jury dans la catégorie “Grand Prix Infrastructure Durable”. Le “lycée international de l’Est parisien” à Noisy-le-Grand a également reçu une mention dans la catégorie “Grand Prix Construction Durable”.

Enfin, les projets “55 Amsterdam” à Paris et “IME Yepi Kaz” à Rémire Montjoly en Guyane ont obtenu respectivement des mentions dans la catégorie “Rénovation durable” et “Energie et Climats chauds”.

Advertisement

Retrouvez l’ensemble des lauréats et leur vidéo de présentation en ligne.

Photo : groupe scolaire de Bois d’Olives

Advertisement
Claire Thibault
Suivez-moi
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer