Jaune comme une cabosse

Sur ce terrain, une maison de vacances et sa dépendance, conçues par les architectes Ana Cristina Faria et Maria Flávia Melo, présentent tout le confort nécessaire aux retrouvailles en famille ou entre amis. S’inspirant du système constructif des anciennes fermes cacaoyères, elles dominent la canopée avec vue à l’infini sur la mer.

À moins de 30 km de la capitale Belo Horizonte, ce terrain sert de lieu de villégiature privilégié à une famille brésilienne. Dans cette zone escarpée, les architectes ont imaginé un concept architectural adapté à une grande famille et permettant de profiter des vues sur la montagne, la forêt et la mer, sans pour autant sacrifier le site en déplaçant trop de terre.« Malgré la grande déclivité du terrain, la construction finale devait être de plain-pied, selon les souhaits de nos clients, avec une circulation intérieure fluide entre les différentes pièces », explique l’agence d’architecture espagnole Sarmento & Melo.

De ce projet naissent finalement deux maisons : l’une immense mais encore inachevée sert de résidence principale ; l’autre un peu plus à l’écart est réservée aux invités. Simple par ses volumes, la maison principale se distingue dans le paysage par son toit à double pente et son grand pan horizontal peint en jaune orangé de la couleur d’une cabosse, la fève du cacao. Et si ce détail peut sembler subtil, il n’en est rien, lorsqu’on sait que les architectes se sont inspirés du système constructif traditionnel des anciennes fermes cacoyères brésiliennes. « Une équipe spécialisée, venue du sud de Bahia, a été embauchée pour travailler exclusivement le bois à la main, de façon rustique », se souviennent les deux architectes Ana Cristina Faria et Maria Flávia Melo.

 

En effet, l’ensemble de la maison est construite en bois massif, taillé sur mesure aux dimensions souhaitées par le client. Dans cette structure, il n’y a ni clous, ni pièces de quincaillerie visible. Tout le système est assemblé par des raccords, des évents, des profilés et des feuilles de métal internes. Quelques éléments en bois sont visibles, tantôt bruts, tantôt sculptés : dans le cadre des portes et des fenêtres, les escaliers, les étagères, les buffets, les meubles et les placards… L’organisation des espaces de vie se veut simple, logique et ordonné. À l’avant de ce grand mur jaune, le salon et les espaces loisirs ( billard, piscine, terrasse avec cuisine d’été ) ; à l’arrière, les zones de services ( cuisine, toilettes, salle de bains et sauna ). La mezzanine abrite quant à elle une chambre à coucher.

 

La maison d’hôtes est construite sur le même plan architectural. Le salon / salle à manger se trouve en face du mur et à l’arrière, se trouve la chambre et la salle de bains. Les menuiseries extérieures ont été choisies pour valoriser les vues à travers la maison, tout en bénéficiant d’un bon confort thermique. Les façades des deux maisons orientées plein sud, sont en murs maçonnés traditionnels, plâtrés et peints. Puisqu’il s’agit d’une maison de vacances, la zone de loisirs a été conçue pour être l’attraction principale du site. La grande piscine en forme de L, en vinyle, est située au centre des bâtiments et est orientée vers le paysage.

 

 

 

 

FICHE TECHNIQUE :

Architecte* : Sarmento & Melo
Localisation : Nova Lima, Minas Gerais ( Brésil )
Année de construction : 2004
Prix : NC
Système constructif : bois massif
Revêtement : crépi de couleur jaune orangé et pierres
Surface habitable : 280 m2 ( maison principale )
Piscine : forme de “ L ” 13 x 7 m
Terrasse : plaques de béton anti-dérapantes 3 x 7 m + pontons de 33 mètres de long

Partager sur
Aucun commentaire

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour l'instant.