La filière sèche, une nouvelle ère de la construction

A l’initiative du Président du Département de la Gironde, en association avec le CODEFA (Comité de développement Forêt Bois Aquitaine), une journée Rencontres a été organisée le 28 avril dernier à Bordeaux pour permettre aux entreprises de la filière bois d’échanger avec les acheteurs publics.

L’innovation passe par la mise en oeuvre de bois locaux. Plus la demande en essences locales augmentera, plus l’offre se structurera. La ressource locale doit être valorisée avec un tri en amont pour sélectionner les bois  pour la construction et l’agencement. « Nous sommes tous responsables de l’économie locale », Marc Brihaye, Président de l’Atelier d’Agencement, assure qu’il est possible techniquement et collectivement de répondre au marché en imposant les essences locales.

En réponse aux demandes des donneurs d’ordre, il est aujourd’hui possible de mieux construire, plus vite, plus léger et avec de meilleures performances, acoustique et thermique. La construction bois le permet selon Laurent Daudigny, Directeur Général de LAMECOL. Avec des systèmes constructifs préfabriqués en usine, les constructeurs diminuent sur chantier : les délais d’exécution, les nuisances sonores, la consommation d’énergie et les déchets. Tous ces gains en phase d’exécution sont le résultat d’une ingénierie plus lourde, en termes de temps de préparation, d’étude et d’effectif.

« Balayer les idées reçues et faire accepter le bois tel qu’il est »

Pour illustrer ce thème, en tant que maître d’æuvre, Andrea Viglino, architecte à l’atelier d’architecture Tartare Lab, nous livre les problématiques rencontrées en phase de conception : le vieillissement, le temps et l’échelle. Idées reçues que les solutions bois lui permettent de contourner, de convaincre simplement et rapidement. Les marchés privés offrent la liberté de tester toutes les possibilités du bois, d’adapter différents choix de finitions, d’essences, de « détails agréables à l’oeil » et d’accepter finalement le bois tel qu’il est.

Ces rencontres ont permis de faire connaître les essences locales et d’apprécier le potentiel de l’usage du bois dans la construction publique. Le Département de la Gironde, primé pour sa politique d’achat responsable (Trophée national Décision Achats), entend soutenir la filière en ouvrant la commande publique aux TPE-PME et démontrer les qualités constructives du bois local dans ses futurs projets de construction.

Advertisement
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer