Architecture Bois Magazine – Infos sur la construction et maisons en bois.

Les entreprises du secteur bois ne se laissent pas abattre

Le quatrième volet de  l’enquête  nationale de la construction bois a été réalisé à partir des réponses de plus de 1 000 entreprises sur leurs activités, soit plus de 50% des entreprises de la profession. Ce fort taux de participation montre tout d’abord que cette enquête est importante pour les entreprises concernées. Mais cela montre également qu’une certaine confiance a été retrouvée chez ces entreprises

Cofidab et France Bois Forêt, dans le cadre de l’observatoire national de la construction bois, ont lancé une série d’enquête à propos de la filière construction bois. Cette filière comprend  des entreprises et constructeurs de charpentes, de menuiseries, de maisons individuelles, et d’entreprises ayant d’autres types d’activités comme la couverture ou la maçonnerie.

La forte contribution des entreprises pour cette enquête indique tout l’intérêt qu’ont celles-ci à collaborer. Les résultats de cette enquête auront une influence sur les stratégies qu’adopteront les entreprises. Aussi, si les entreprises ont autant pris part à l’enquête, c’est peut-être parce que leurs activités semblent doucement se remettre de quelques années très compliquées. Ce qu’ont indiqué les résultats.

Une filière mise à mal depuis quelques années

Le secteur de la construction bois vient de connaître quelques années difficiles. Presque aucun entrant à signaler sur le marché de la construction bois entre 2014 et 2016, et seules 5% des entreprises de construction bois ont moins de 5 ans. De plus, il semble que ce soit l’expérience qui prime au moment du choix pour les maîtres d’ouvrages, puisque 80% des entreprises de plus de 10 ans ont maintenant plus de 20 salariés, contre 54% pour les entreprises de moins de 10 ans.

Autre caractéristique d’un secteur souffrant, une contraction des emplois difficiles à contrer. Les entreprises de construction bois ont subi une baisse de 12 % des emplois entre 2012 et 2016, ce qui représente 3 700 emplois perdus.

Vers une fin de la crise ?

Mais beaucoup de point positifs surgissent malgré tout de cette enquête, et redonne de l’espoir aux entreprises pour la suite. Tout d’abord, l’activité s’est remise en route puisque 9 000 logements collectifs ont vu le jour en 2016, soit 4 000 de plus que lors de l’année 2014. En effet, le prêt de taux zéro et la loi Pinel ont grandement facilité l’accès à la propriété ainsi que l’investissement locatif

Et puisque les entreprises du secteur de la construction bois ont plus de chantier, il faut qu’elles puissent répondre à cette demande. Ainsi, 29% des entreprises ont prévu d’investir d’ici 2 ans, et 40% souhaitent embaucher au cour de l’année 2017 ( le questionnaire à été soumis aux entreprises courant 2016).

De belles perspectives donc pour l’avenir du secteur construction bois. Et même si ce sont de légères indications d’un renouveau, elles sont quand même la bienvenue dans ce secteur qui ne les espérait plus.

Texte : Sacha Jean     Photo : Pixabay – Valuz

Advertisement
Retour haut de page

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer