L’IPEA enregistre sa plus forte hausse depuis 2012

L’indice des prix des travaux d’entretien-amélioration a considérablement augmenté depuis début 2016, et surtout lors du premier trimestre 2017. Il a subi une hausse de 0,6 point, alors que le dernier de 2016 s’était stabilisé à +0,1 point.

C’est la plus haute augmentation depuis le premier trimestre de 2012. La forte hausse de l’indice des travaux entretien-amélioration est dû à un principal facteur : l’augmentation du prix des matières premières métalliques et plastiques. Cela influe sur les prix des plusieurs types de travaux, tels que la menuiserie PVC, ou la menuiserie métallique et la serrurerie.

D’autres types de rénovation n’ont quasiment pas évolué depuis le premier trimestre 2016. C’est le cas de la maçonnerie ou de la peinture.
En fait, l’indice de travaux entretien-amélioration se calcule à partir de neuf différents types de travaux, regroupant la majeur partie de ce qui est réalisé lors de rénovations :

  • la maçonnerie / le béton armé / le carrelage
  • l’électricité
  • la peinture / revêtement mural et de sol
  • la plâtrerie
  • la menuiserie bois / PVC
  • la couverture / la zinguerie
  • la plomberie
  • la menuiserie métallique / la serrurerie
  • le génie climatique ( climatisation et ventilation )

Alors, comment évolue le prix de chaque type de rénovations depuis 2016, et lors de ce premier trimestre de 2017 ? Un petit tableau récapitulatif de toutes les évolutions de prix.

T1 2016T4 2016T12017
IPEA

106,5 %

107,0 %

107,6 %

Maçonnerie

104,7 %

104,8 %

105,0 %

Electricité

105,8 %

106,5 %

106,7 %

Peinture

102,1 %

102,3 %

102,4 %

Plâterie

102,8 %

104,3 %

105,1 %

Menuiserie bois / PVC

110,0 %

110,2 %

111,7 %

Couverture / zinguerie

105,6 %

106,1 %

106,1 %

Plomberie

106,6 %

108,1 %

108,4

Menuiserie métallique /serrurerie

111,6 %

112,4 %

115,0 %

Génie climatique

107,5 %

107,9 %

108,1 %

Advertisement
À quoi sert l’indice IPEA ?

L’indice des travaux entretien-amélioration des logements, abrégé IPEA, est un indice mesurant l’évolution des prix hors-taxe, appliqués par les entreprises de rénovation et d’entretien de logements. Elle ne comprend pas la construction de bâtiments neufs, ni les rénovations dans des bâtiments non résidentiels, tels que les usines, les bureaux, les services publics etc. Cet indice peut servir aux particuliers, pour connaître la dynamique des prix pour d’éventuels travaux de rénovation ; ou bien pour les entreprises de restauration, y compris artisanales, de comparer leurs évolutions de prix avec ceux appliqués en moyenne sur le marché.

Texte : Sacha Jean – Photo : © jackmac34 

Advertisement
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer