Maison bois cœur nature

Une maison en écho aux érables et à la roche

Nichée dans une érablière, à flanc de colline, cette maison est un refuge intemporel, pour contempler la nature sauvage. Sa forme sombre et tronquée fait écho aux saillies rocheuses, mais elle renferme un cœur clair tout en bois.

Une maison au cœur de la nature – © Adrien Williams

Nichée au cœur d’une nature dense et riche en biodiversité, cette propriété surplombe le paysage.

Une architecture sur-mesure

Accrochée sur un versant du Mont Shefford dans un milieu forestier dense, riche en biodiversité et protégé, elle s’élance au dessus du vide. Cette résidence, imaginée par l’Atelier Général, a nécessité une conception soignée pour s’intégrer dans cet environnement exceptionnel sans le dénaturer, tout en apportant du confort à ses occupants. «L’agence travaille à concevoir une architecture sur-mesure, à l’aide de moyens simples, en misant sur l’espace et la lumière. Pour chaque situation, la réponse se veut juste, sobre, empreinte d’une part intangible de ce qui donne vie à l’espace», expliquent les architectes Alexis Naylor et Stéphanie Plourde, les deux fondateurs d’Atelier Général.

Une maison à flanc de colline – © Adrien Williams

Une maison à flanc de montagne

Un volume noir émerge ainsi du versant et vient s’ancrer dans la colline. «Le terrain est difficile, sur une pente abrupte de 20%», précise Alexis Naylor. Revêtue d’un bardage de planches embouvetées, de Cèdre blanc, posé à la verticale, teinté noir et texturé, la maison fait écho à la roche, dominante. Mais son cœur n’est fait que de bois clairs. Posée sur pilotis à l’avant, la projection de l’étage supérieur abrite l’entrée de la résidence. Un escalier tout de bois vêtu invite le visiteur à monter dans la pièce principale, où les espaces s’épanouissent dans un plan libre. «Les espaces de vie offrent à l’occupant un rapport intime au site, un accès de plain-pied vers une nature sauvage et inaltérée via une grande terrasse profilée à même la topographie»

Les stries du plafond parcourent les pièces – © Adrien Williams

Au cœur de la canopée

Le plafond exhibe ces stries en lamellé-collé dans la pièce qui cache une cuisine et son bar, qui font le lien avec la salle à manger attenante. À l’opposé se trouve la chambre des propriétaires. Imbriqué entre cet espace et le séjour, une “pièce-moustiquaire” – comme l’appellent les architectes – de forme rectangulaire, offre un espace terrasse abrité des intempéries. Grâce à ses grandes baies vitrées, elle permet d’observer les nombreux habitants de la forêt, comme un nid perché au cœur de la canopée.

une maison avec du lien
Une cuisine minimaliste et élégante – © Adrien Williams

FICHE TECHNIQUE:
Architecte* : Atelier Général
Localisation : Shefford ( Québec)
Année de construction : 2017
Surface habitable : 210 m²
Prix : Environ 1300 €/m²
Chauffage/EnR : Plancher radiant au glycol, chauffé à l’électricité Menuiseries : Aluminium, Shalwin
Système constructif : Charpente en bois et acier avec fondation béton coulé
Revêtement : Bardage lambris de planches embouvetées, Cèdre blanc, teinture noire, texturé bois brut, pose verticale
Isolation : Dalle : Isolant rigide
Murs : Fibre de verre
Toit : Isolant rigide de polyisocyanurate
Cloisons : Fibre de verre
Terrasse : Cèdre blanc

Texte: Claire Thibault – Photo de Une : © Adrien Williams
Source: Architecture Bois n° 87

Retour haut de page