Maison bois contemporaine Kombinat

Confort panoramique

Réalisée par l’agence d’architecture Kombinat, cette maison ultra contemporaine en ossature bois de 196 m², située en lisière de forêt, et surplombe la ville de Novo Mesto dans la région de la Basse Carniole en Slovénie.

En raison de la vue panoramique et de la configuration de la parcelle de 1495 m², cette maison contemporaine se développe vers le nord-ouest. De plain-pied, elle s’adapte parfaitement à son environnement. Il en est de même pour le garage avec carport. Avec un accès direct à la rue, il a été creusé dans la pente de la colline, afin de ne pas obstruer la vue depuis la maison, et de se fondre plus sur toute la longueur du séjour et de la cuisine. Ce mur de verre est composé d’une alternance de quatre baies vitrées à galandages et de quatre baies vitrées fixes.

Le choix d’une maison de plain-pied était une évidence pour respecter au mieux l’environnement, et s’adapter à la pente de la colline. © Matjaž Tančič & Klemen Ilovar
Le carport du garage est végétalisé pour ne pas perturber la vue panoramique.
© Matjaž Tančič & Klemen Ilovar
Au nord, le décrochement de l’entrée est lui aussi revêtu d’un bardage en mélèze, afin de se mimétiser avec le reste de la façade aveugle. © Matjaž Tančič & Klemen Ilovar

Complètement à l’opposé, pour permettre à la lumière de pénétrer dans la maison, la toiture plate est ponctuée de deux sheds ou toits en dents de scie. Ils ont permis l’installation de fenêtres horizontales facilement dans le paysage. La signature architecturale, entre le garage en béton et la maison bardée en mélèze huilé, établit un vrai dialogue moderne. « Les propriétaires voulaient une maison contemporaine avec un salon spacieux et lumineux » explique l’architecte Blaž Kandus. Par conséquent, l’habitation a été orientée de telle sorte que la paroi vitrée s’étire sur toute la longueur du bâtiment. Ces différents types de toitures donnent un faux air d’usine métallurgique. Cet aspect est d’autant plus frappant lorsque l’on regarde le côté nord de la maison. Entièrement construite en ossature bois, l’habitation possède une forme simple de parallélépipède et un plan ultra pratique.

La cheminée fermée permet de chauffer la maison, aux côtés d’un plancher chauffant. © Matjaž Tančič & Klemen Ilovar

La structure en bois d’épinette repose sur une dalle isolée avec 80 mm de panneaux en polystyrène expansé. En ce qui concerne le reste de la maison, les murs sont isolés avec 160 mm de ouate de cellulose entre les montants et 60 mm de fibre de bois à l’extérieur. La ouate de cellulose est aussi utilisée pour le toit (280 mm) et les cloisons internes (100 mm).

La couleur du parquet en noyer américain contraste avec celle des rangements du salon. © Matjaž Tančič & Klemen Ilovar

Une séparation intelligente

Pour le chauffage, le choix des propriétaires s’est porté sur un plancher chauffant basse température relié à une pompe à chaleur air/air, et à une cheminée en appoint. Cette dernière, placée au centre de la pièce principale, sert aussi de séparation entre la salle à manger et le salon.

La distribution des pièces se fait sur un seul niveau entièrement ouvert. Le choix de ne pas intégrer de couloir dans le plan initial permet une utilisation optimale de l’espace. La délimitation entre les pièces à vivre et les chambres à coucher se remarque au sol avec un décalage de deux marches.

Dans la salle à manger, la suspension Long Light de Marcel Wanders pour Moooi élaire la table et les chaises. © Matjaž Tančič & Klemen Ilovar

Il ne s’agit pas seulement d’une séparation visuelle. Ces marches servent aussi à adapter la maison à la pente douce du terrain. Ainsi, à l’est, on trouve les quatre chambres, la salle de bains et la buanderie.

La cuisine réalisée sur-mesure est un écho au mur de rangement qui lui fait face. © Matjaž Tančič & Klemen Ilovar.

Alors qu’à l’ouest, se développent le salon, le séjour et la cuisine avec son cellier. Cette sobriété dans la répartition des pièces se retrouve aussi dans la décoration qui reste très discrète mais contemporaine. D’ailleurs, ce design légèrement ” industriel ” peut aussi être synonyme de confort et de bien-être.

Le carrelage et le mobilier bleu azur de la salle de bains mettent en valeur les sanitaires blancs. © Matjaž Tančič & Klemen Ilovar
Les rangements du salon ont été conçus sur-mesure avec une ouverture invisible. © Matjaž Tančič & Klemen Ilovar

Texte : Architecture Bois – Photos : © Matjaž Tančič & Klemen Ilovar
Source : Architecture Bois magazine n°56

Retour haut de page