Suivez-nous !
 

Maison bois rénovée et autonome

Durant les phases préliminaires au projet, il était clair pour les architectes que les propriétaires souhaitaient garder la disposition existante et la cohérence des principaux espaces, tout en estimant que les espaces extérieurs n’étaient pas en adéquation avec la nature environnante.

 HS22-tradition&modernité2

Le choix de ne pas démolir la maison pour repartir de zéro a été fait dès le début du projet, entre autres, afin de réduire au maximum les déchets. Avant la rénovation, la maison était dotée de petites fenêtres en aluminium, de grandes avancées de toit qui bloquaient la vue et la lumière, et d’un toit plat qui donnait une impression de tassement à l’ensemble.

HS22-tradition&modernité

C’est pourquoi, les architectes ont décidé d’enlever les avant-toits et de prolonger les murs avec un parapet allant au-delà de la ligne de toit, donnant ainsi un aspect plus vertical au bâti, tout en ouvrant la vue sur les collines environnantes. Quant aux fenêtres, le choix s’est porté sur des menuiseries grands formats en bois.

HS22-tradition&modernité4

Des colonnades ouvertes, stratégiquement placées, et des brise-soleil ont été installés pour protéger du soleil en été, tout en permettant un éclairage direct en hiver. L’autre changement important s’est porté sur l’accès à la résidence. Les architectes ont modifié l’entrée en y incluant le garage, un aménagement paysagé et un bassin.

 ABD-HS22-BD

Pour la distribution des pièces, chaque aile de la maison possède une fonction bien définie. Les pièces à vivre et les espaces de service se situent dans l’aile ouest. Quant à l’aile nord, qui s’étend le long du couloir vitré, elle regroupe la bibliothèque, le salon et trois chambres avec leurs salles de bain.  Enfin, l’aile Est est entièrement réservée aux maîtres de maison avec la chambre, donnant sur la piscine, le dressing et la salle de bain.

 HS22-tradition&Modernité8

Ces pièces en enfilade sont desservies par un corridor privatif longeant la cour centrale. Le bardage en cèdre à lames horizontales souligne les espaces privés de la maison, qui sont connectés entre eux par un couloir vitré faisant face à la cour. Cette dernière est pavée avec de la pierre calcaire, restant fraîche durant les chaudes journées d’été, et que l’on retrouve dans toutes les pièces de la maison.

 HS22-tradition&Modernité6

La réorganisation des espaces a significativement changé l’esthétique de la construction, en améliorant la performance et l’efficacité énergétique. En plus d’une isolation renforcée, la maisona été équipée d’appareils sanitaires à basse consommation d’eau, d’un éclairage hautement efficace, d’un système de climatisation réversible centralisé, d’un système d’irrigation pour le jardin et de panneaux solaires permettant aux propriétaires de produire leur électricité, principalement durant les mois d’été.

 HS22-tradition&modernité5

Cette maison combine à la perfection l’ancien et le moderne grâce à l’ouverture de loggias, l’utilisation de matériaux naturels et un dialogue permanent entre l’intérieur et l’extérieur.

HS22-tradition&modernité3

HS22-tradition&Modernité7

Architecte :MacCracken Architects

Localisation : Livermore (USA)

Date de construction : 2010

Surface habitable : 380 m2

Système constructif : ossature bois

Revêtement : Bardage en red cedar

Texte Serum Presse

Photo : Rien Van Rijthoven

Partager sur
Aucun commentaire

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour l'instant.