Maison bois forêt Wisconsin

Une maison bois pour un retour aux sources

Après maintes recherches, ce couple d’Américains s’est laissé tenter par cette somptueuse résidence de Tielsens cachée au cœur de la forêt du Wisconsin.

On pourrait croire que cette maison a toujours existé, entourée de cette végétation dense typique de la région du Wisconsin, près du lac Michigan.

Cette maison contemporaine fait 180 m² – © John J. Macaulay

Retour à une meilleure qualité de vie

Mais elle est le résultat d’un retour aux origines pour un couple d’urbains, habitués des grandes villes comme Boston, New-York City ou encore Chicago, désireux de retrouver une meilleure qualité de vie. L’épouse, une graphiste émérite, retrouve ainsi sa terre natale après l’avoir quittée pour raisons professionnelles. Cette maison contemporaine en bois, d’environ 180m², présente un subtil mélange, entre un extérieur fondu dans la nature et un intérieur confortable. Sa structure compacte est réalisée à partir d’une ossature en Pin, et poutres en LVL (Lamibois). Une fois l’ossature réalisée, les artisans ont posé un bardage de Cèdre, de largeur variable, sur des fourrures en bois. L’espacement ainsi créé va permettre d’assurer la ventilation entre les lames et d’éviter la formation d’humidité derrière le revêtement des murs extérieurs.

Sa structure compacte est réalisée à partir d’une ossature en Pin, et poutres en LVL (Lamibois) – © John J. Macaulay

Un aspect origami

Le bardage est posé horizontalement, mais il présente parfois un aspect “origami”. «Les planches de bois carbonisées ont été posées sur des platelages de différentes profondeurs, pour former une peau légèrement plissée et ondulante. Cela permet d’adoucir la géométrie rigoureuse du bâtiment, et fait écho à l’écorce craquelée d’un arbre», justifie le cabinet d’architecte Johnsen Schmaling Architects. Venue du Japon, la technique “shou sugi ban” permet au bois d’atteindre une durabilité d’environ 80 ans.

Le bardage présente parfois un aspect origami – © John J. Macaulay

Carboniser le bois le protège contre les UV, la principale cause de vieillissement et contre les attaques des insectes, les intempéries, et offre même une meilleure protection contre le feu. Cette carbonisation donne aux bardages un aspect foncé, et une apparence en “peau de crocodile”, très résistante et esthétique à la fois.

La pièce de vie est résolument tournée vers la nature – © John J. Macaulay

Au cœur de ces murs, c’est une autre mélodie qui se joue. Le vestibule connecte les espaces de vie communs, auxquels on accède en coulissant de larges portes vitrées. Les pièces de la maison ont été agencées pour séparer les espaces privés des espaces communs, puis les espaces “enfants” des espaces “adultes”. Cette fusion, entre le confort et la simplicité, la modernité et le naturel, rend cette maison unique en son genre.

FICHE TECHNIQUE
Architecte* : Johnsen Schmaling Architecte
Constructeur* : Tielsens Construction
Localisation : Door County, Wisconsin ( États-Unis )
Année de construction : 2015
Surface habitable : 176,5 m²
Prix : NC
Système constructif : Ossature plateforme en poutres LVL
Revêtement : Bardage en panneaux de Cèdre carbonisés, pose horizontale et “origami”
Isolation : Mousse expansible à base de soja
Chauffage / EnR : Chauffage radiant et climatisation par géothermique

Texte: Sacha Jean – Photo de Une : © John J. Macaulay
Source: Architecture Bois n° 87

Retour haut de page