Maison de ville

Située au Sud de Paris, cette maison maçonnée en centre-ville ne convenait pas aux futurs propriétaires. Elle a donc été rénovée par ces derniers avec l’aide de Boisphère, au moyen d’une structure en ossature bois recouverte en partie de zinc.

Vivre dans un appartement à Paris, le couple en avait assez ! À la recherche d’espace, la famille souhaite habiter une maison avec jardin et offrir un cadre de vie privilégié à leurs enfants. Pour trouver leur bonheur, les recherches se concentrent à Montrouge. Parmi les visites, il y a cette maison… Elle n’est pas tout à fait à leur goût mais elle possède un grand volume, du potentiel d’agrandissement et surtout, un très beau jardin de 580 m².

Aux portes de Paris, c’est le rêve ! Le couple l’achète sans hésiter. L’agencement est complètement à revoir. Ils font immédiatement appel à un architecte pour les conseiller et les accompagner dans leur projet. Rapidement, le choix s’oriente vers la création d’un étage supplémentaire et vers une réhabilitation complète de la surface existante. « Nous avons seulement conservé les façades d’origine », explique la propriétaire. « La maison a été complètement désossée. Nous avons déposé la toiture pour ajouter le nouvel étage en structure légère. Le chantier s’est parfaitement déroulé. Nous avons été très bien conseillés ».

Le projet a été confié à l’architecte Marc Nicolas. « La réalité constructive nous a contraints à réaliser de lourds travaux sur la structure existante de cette maison des années 70 », se souvient-il. La structure a été reprise depuis le sous-sol au moyen de piles en béton traversant les niveaux. Accessible depuis la rue, en empruntant le porche et en contournant la maison, le sous-sol en demi-hauteur abrite un garage et un cellier. Cette configuration donne toute sa particularité à cette maison de ville.

Le salon se retrouve ainsi surélevé au-dessus du jardin. On accède aux extérieurs, dont le jardin tout en profondeur, par une passerelle. Côté rue, la maison est de plain-pied. La nouvelle architecture est très contemporaine. Elle transforme complètement la maison d’origine. « Nous avons souhaité rehausser la maison tout en l’allégeant », ajoute la propriétaire. Les façades auront été redessinées en ce sens, renforcées, isolées par l’extérieur et habillées par un bardage mixte en Douglas et en zinc à joint debout vertical. La façade sur rue est légèrement incurvée en partie haute.

Une architecture qui se démarque

La dynamique est très singulière. La maison s’ouvre ainsi au ciel et ponctue sa silhouette par un oriel en saillie. Construit majoritairement en ossature bois sur des poutres IPN métalliques reprenant les ouvrages existants, ce nouvel étage réunit deux chambres, une salle de bains et une pièce commune aux enfants.

L’étage existant a été réhabilité pour créer une grande suite parentale, une grande salle de bains et une chambre d’amis qui dispose de sa propre salle de bains. En-dessous, la pièce de vie en demi-étage domine le jardin grâce à de grandes ouvertures vitrées. La cheminée Focus souligne la belle hauteur sous plafond. Elle est à l’image de la maison : grande, contemporaine et design. Traversant toute la maison, son conduit irradie la pièce et diffuse aussi la chaleur dans les étages. De discrets radiateurs complètent le dispositif de chauffage.

Dans cette maison, tout est volontairement épuré, moderne. Le lin et le bois se confrontent au béton et à l’intense lumière. La vie se déroule aussi bien dedans que dehors : « cela peut sembler insignifiant mais désormais, nous voyons le ciel » !

FICHE TECHNIQUE :

Architecte* : Marc Nicolas Architectures
Constructeur* : Boisphère
Localisation : Montrouge, Hauts-de-Seine (92)
Année de construction (extension) : 2014
Surface habitable : 166 m² (réhabilitation) + 65 m² (extension)
Système constructif : Reprise acier sur maçonnerie existante + structure bois en panneaux à ossature bois en sapin du nord (45 x 145 mm)
Prix : 448 140 €
Isolation : Murs : panneaux OSB + laine de roche (140 mm) + pare-vapeur // Toit (zinc prépatiné) : matériau isolant (200 mm) + feuilles longues à joint debout
Revêtement : Bardage en bois rétifié (douglas) avec saturateur huilé ébène + bardage zinc à joint debout vertical Vieille Montagne Quartz pigmenté bleu
Chauffage / ENR : Radiateurs traditionnels à eau
chaude alimentés par une chaudière gaz
à condensation (+ ECS)

Source : Architecture Bois n°79

Retour haut de page