En Mai le numéro 79 est en vente

ÉDITORIAL :

Règlementation 2020 en vue !

E+C-, c’est le nom de ce nouveau label expérimental lancé mi novembre dernier par le ministère du Logement et de l’Habitat durable, et relayé officiellement par Effinergie, en mars, en y ajoutant deux labels pour compléter certains manques à la 1ère mouture. Ce nouveau standard, “ bâtiments à énergie positive et réduction carbone ”,
a pour ambition de réunir la performance énergétique à la performance environnementale afin de limiter les besoins en consommation d’énergie des bâtiments, ( ce que permet déjà la RT 2012 ), l’intégration d’énergies renouvelables et de réduire significativement l’empreinte carbone dans la fabrication de ces derniers. L’expérimentation de ces nouveaux labels est à la disposition de tous les donneurs d’ordre et anticipe la future règlementation environnementale du bâtiment. D’ailleurs les labels actuels (Effinergie et Bepos) seront remplacés dès la fin de l’année par ces trois labels que sont BBC Effinergie 2017, BeposEffinergie 2017 et Bepos+ Effinergie 2017,
dont les exigences de calcul vont croissantes. La méthode de calcul, fournie par le ministère, intègre donc des indicateurs relatifs au bilan énergétique et à la performance environnementale du bâtiment notamment les émissions de gaz à effet de serre. Considérant le calendrier, on peut se demander si les retours d’expérimentation du label E+C-, qui doit conduire à la RT 2020 et donc à la généralisation des bâtiments à énergie positive, seront suffisants pour être profitables à cette dernière. On peut également se demander quelles seront les répercussions sur les coûts de fabrication et de mise en oeuvre des maisons et bâtiments. On se souvient que l’application de la RT 2012 avait été accueillie, par les constructeurs comme une contrainte et un surcoût, difficile à faire supporter par le client final, dans un contexte économique compliqué. Si cette nouvelle règlementation permet également, de valoriser les matériaux durables, dont la filière bois est le fer de lance, de privilégier la ressource locale et les circuits courts afin de redynamiser le tissu économique local, on pourra considérer que la RT 2020 s’inscrit vraiment dans le cadre du développement durable.

Advertisement

 


Maxime Kouyoumdjian-Simonin
Fondateur – Rédacteur en chef



SOMMAIRE :



Retrouvez le numéro 79 chez tous les marchands de journaux ainsi que sur notre boutique en ligne au format papier ou PDF :
Advertisement

[product_page id=”19345“]
[product_page id=”19359“]

Fiches numéros Papier et PDF :

 


 

Advertisement
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer