Parole de Pros, Region Centre

Cette série d’articles donnent la parole aux professionnels de la filière construction bois. Constructeurs, architectes, ou membres des interprofessions, tous oeuvres pour la mise en valeur et le développement de la construction bois.

La Région Centre, ce sont 195 entreprises spécialisées dans la construction bois. Comme partout en France, l’ossature bois s’est installée en tête des systèmes constructifs les plus utilisés, tout particulièrement en construction de maison individuelle. Les extensions-surélévations en bois ont le vent en poupe : 1 extension-surélévation sur 5 est en bois, ce qui compense un peu la diminution de l’activité « maison individuelle », nettement visible depuis 2012 et encore sensible au 1er trimestre 2015.

L’heure est, toutefois, au rebond. Les carnets de commande se regarnissent avec une moyenne de 4 mois de visibilité garantie.

Groupe LE DREIN COURGEON, Eddie Ledrein

Comment avez-vous vécu l’année 2015 ?

Nous avons vécu une année compliquée, avec une baisse d’activité due au traitement des dossiers de financement par les banques. Mais nous avions la sensation, depuis la rentrée scolaire, qu’une dynamique s’installait même si, avec les terribles événements du 13 novembre, le nombre d’appels téléphonique a chuté. Comme si la France s’était mise à l’arrêt. En janvier, nous avions connu le même ralentissement après l’attentat contre Charlie Hebdo.

Pour autant, nous ne sommes pas à plaindre, puisque nous aurons construit autant que les années précédentes : une trentaine de maisons de 140m² en moyenne. Il faut se battre pour rester présent sur le marché. La mise en place de la RT 2012 a opéré un grand ménage au sein de notre profession. Beaucoup de confrères sont tombés ; parmi eux, des entreprises de qualité…

Avez-vous constaté une évolution de la demande de la clientèle ?

Contrairement à il y a quelques années, on ne vient plus nous voir pour vivre dans une maison écologique, mais parce que nos constructions sont différentes. D’autant que la RT 2012 a obligé tous les constructeurs à s’aligner niveau performances thermiques. Aujourd’hui, c’est l’architecture qui compte. Nos clients n’hésitent pas à revoir leur budget à la hausse pour avoir une maison « unique ». De grandes baies vitrées, des matériaux de façades tels que des panneaux en composite, du zinc, de l’aluminium, de la pierre : c’est ce que nous proposons. C’est devenu notre carte de visite. Cette année, nous n’aurons construit que deux habitations aux façades tout bois.

À Bâtimat, cette année, nous avons fait le même constat : la façade bois est passée de mode. De « charpentiers », puisque c’est l’image que nous offrions auparavant en opposition aux entreprises de béton, nous sommes passés à « constructeurs ». Aujourd’hui, notre concurrence directe, ce sont les architectes. C’est extrêmement positif !

Pensez-vous que la COP 21 et toute la communication en faveur de la protection de la planète seront un plus pour la construction bois ?

J’ai peur que l’on dise tout et n’importe quoi sur la construction bois. La surenchère dans les discours n’a jamais été une bonne chose. Tout le monde parle « d’engagement », cela sent la communication. Tandis qu’à notre niveau, en construisant des logements qui réalisent 30% d’économie d’énergie de plus que ce qu’impose la RT 2012, nous agissons vraiment.

Advertisement
maison mitoyenne moderne en bois en Region Centre
maison mitoyenne moderne en bois en Region Centre

ZI Voie Nouvelle
28 200 Marboué
Fax : 02 37 96 17 61
Tél. : 02 37 96 17 59
@ siege-social@ledrein-courgeon.fr

Article Publié dans le n° Architecture Bois 72 février mars 2016

Advertisement
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer