Parole de Pros, Region Rhône-Alpes

Cette série d’articles donnent la parole aux professionnels de la filière construction bois. Constructeurs, architectes, ou membres des interprofessions, tous oeuvrent pour la mise en valeur et le développement de la construction bois.

La Région Rhône-Alpes, ce sont 323  entreprises spécialisées dans la construction bois.

Comme partout en France, l’ossature bois s’est installée en tête des systèmes constructifs les plus utilisés, tout particulièrement en construction de maison individuelle. Les extensions-surélévations en bois ont le vent en poupe : 1 extension-surélévation sur 5 est en bois, ce qui compense un peu la diminution de l’activité « maison individuelle », nettement visible depuis 2012 et encore sensible au 1er trimestre 2015.

L’heure est, toutefois, au rebond. Les carnets de commande se regarnissent avec une moyenne de 4 mois de visibilité garantie.

Joël Saurin ARCHITECTE

Comment avez-vous vécu l’année 2015 ?

La construction bois est bien implantée dans la région de Grenoble, mais je ne conçois pas plus de maisons en bois aujourd’hui que lorsque je me suis installé, en 1998. Je signe une douzaine de projets par an. Jusqu’à cette année la part bois correspondait à 80% des réalisations. 2015 est un peu une année exceptionnelle avec un même nombre de projets de constructions traditionnelles et bois. J’ai connu des années, 2013 et 2014, au cours desquelles je n’ai quasiment pas pris de salaire sur un projet. L’année 2015 n’est pas de celles-là, et tant mieux. Contrairement à la région Aquitaine, d’où je viens, et au rayonnement de sa forêt landaise, l’Isère est la terre de grands noms du béton et cela se voit. Quand on sait que 85% des maisons individuelles de la planète sont en bois, cela laisse rêveur…

Comment voyez-vous le passage de la RT 2012 à la RT 2020 ?

Depuis toujours, je ne conçois que des habitations économes en énergie, sans que cela coûte une fortune à ma clientèle. Il ne m’a, donc, pas été difficile d’appliquer la nouvelle règlementation thermique. Depuis 2005, j’utilise la fibre de bois comme isolant et je suis très vigilant à l’étanchéité à l’air en effectuant les tests après la pose du frein vapeur et en fin de chantier.

Pour l’instant, j’attends de connaître le contenu de la RT 2020. Je suis sensible à l’énergie grise qui en sera une des composantes. Réduire les déplacements entre le site de fabrication et le chantier, travailler avec des produits locaux, je suis pour. Je travaille avec des artisans en qui j’ai toute confiance. Ils prennent leur bois où ils veulent. Mais je n’utilise que du lamellé-collé en charpente. Beaucoup de clients optent pour du red cedar en bardage, un beau bois qui vieillit bien, mais il s’agit d’une essence qui provient essentiellement d’Amérique du Nord…

Quant à faire des maisons passives, même si je sais, et peux faire, je ne suis pas dans cette démarche, pour l’instant. J’estime qu’il est beaucoup plus important de rénover tous ces bâtiments passoires qui peuplent nos villes. Si le but est de moins polluer et de permettre aux gens de faire des économies d’énergie, il faut en priorité travailler sur le bâti existant. En gros, il vaut mieux intervenir sur tout ce qui consomme plus de 100 kW/m²/an, plutôt que de vouloir gagner quelques kW/m²/an sur des maisons neuves qui, conformes aux dernières règlementations, seront déjà bien isolées.

Advertisement
maison bois classique avec jardin et piscine en bois
maison bois classique avec jardin et piscine en bois

7 rue de l’Europe/ 38640 Claix
Tél. 04 76 98 05 33/ 06 87 68 13 72
Fax 04 76 98 15 23

contact@architecte-saurin.fr

Article Publié dans le n° Architecture Bois 72 février mars 2016

reportage-architecturebois-maison-dossier-kit-habitat-wood-house-bois-fenetre-rt2012jsaurin

Advertisement
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer