Projet maison bois Val d'Oise Philippe Zerbib

Une maison pour vivre un rêve d’artiste

Dans tout projet de construction, l’architecte doit se montrer flexible et réactif à la fois pour répondre aux attentes de ses clients, et composer avec les normes réglementaires. Cette maison, située dans le Val d’Oise, en est l’exemple parfait.

Une maison en bois sur des hauteurs dans le Val d’Oise – © Arnaud Rinuccini

Ce couple n’imaginait pas qu’en devenant habitant du Val-d’Oise, il devrait faire de nombreuses concessions sur leur projet d’habitat en bois.

Une maison de compris

En effet, la commune abrite une église classée aux monuments historiques. «Ce terrain constructible est dans son périmètre, donc tout projet est soumis à l’approbation des architectes des Bâtiments de France», explique Philippe Zerbib. L’architecte imagine une première maison très contemporaine et originale. Sans doute trop. L’avant-projet est retoqué, au grand dam des propriétaires qui souhaitaient réaliser une maison toute en bois, revêtue d’un bardage bois. «Nous devions faire en sorte que la maison se voit le moins possible depuis l’église, tout en jouant sur la topographie du terrain, plus élevé que le niveau de la rue», se souvient l’architecte.

Une maison ossature bois – © Arnaud Rinuccini

Une construction mixte alliant ossature bois et parties maçonnées

Le projet s’appuie sur une construction mixte alliant ossature bois et parties maçonnées.

Le deuxième projet proposé est pétri de compromis. La maison de 200 m² environ de surface habitable s’appuie sur une construction mixte, alliant ossature bois côté jardin et parties maçonnées, côté rue, le tout sur un vide sanitaire. Elle s’ouvre côté jardin pour bénéficier d’un bon ensoleillement et de la vue sur le paysage, mais reste presque aveugle côté rue. D’autres difficultés s’ajoutent: «le bureau d’études s’est aperçu que le terrain était gorgé d’eau, nous avons donc réalisé plusieurs cubes de béton, un réseau de drainage et des contres murs», détaille Philippe Zerbib.

Anticiper la réglementation

À l’époque, l’architecte souhaite anticiper la réglementation et décrocher le label BBC-Effinergie. La consommation d’énergie de la maison doit être inférieure à 65kWhep/m².an. Outre une isolation renforcée, elle dispose d’un plancher chauffant et de radiateurs, alimentés par une PAC. La ventilation est assurée par une VMC simple flux hygro B Aldes, disposant d’un ventilateur de 50 W. La maison atteint ainsi une consommation d’énergie primaire de 51,65kWhep/m². En avance sur son temps, cette construction reflète l’engagement des propriétaires pour une démarche écologique et responsable.

un projet compliqué
La maison reflète l’engagement écologique de ses propriétaires © Arnaud Rinuccini

FICHE TECHNIQUE:
Architecte* : Philippe Zerbib Architectes
Localisation : Pontoise (95)
Année de construction : 2011
Surface habitable : 200 m2
Prix : NC
Système constructif : Ossature bois + maçonnerie
Revêtement : Bardage en Red Cedar, huilé + enduit à la chaux + pierres Isolation : Dalle : Plaques de polystyrène expansé 100 mm
Murs : Panneaux de laine de verre 100 mm ( enduit et pierre de taille) + panneaux de laine de verre 160 mm ( murs ossature bois)
Toit : Laine de verre 100 mm
Cloisons : Panneaux isolants Inthermo 60 mm
Chauffage/EnR: Plancher chauffant + radiateurs alimentés par une PAC de Dietrich, ballon thermodynamique pour l’ECS
Menuiseries : PVC double vitrage

Texte: Claire Thibault – Photo de Une : © Arnaud Rinuccini
Source: Architecture Bois n°87

Retour haut de page