plans-maison-architecte

Rédiger un CV d’architecte : les points clés à faire figurer

Rédiger un CV pour un architecte permet de valoriser au mieux ses compétences et ses expériences. Ce CV peut venir renseigner votre site web professionnel ou vous aider à trouver un emploi dans une agence d’architecture. Les clés pour bien le rédiger.

Le métier d’architecte est une profession réglementée par l’État. Les apprenants se forment la plupart du temps dans des Écoles Nationales Supérieures d’Architecture, après l’obtention d’un Baccalauréat.

Aussi devenir architecte c’est apporter ses connaissances et ses conseils mais l’entrée dans la vie active peut être compliquée. Rédiger un CV, c’est mettre toutes les chances de votre côté pour bénéficier du meilleur emploi, ou convaincre votre future clientèle de vous faire confiance.

Rédiger un CV d’architecte pour valoriser ses compétences

Indiquer sa formation d’architecte est essentiel sur un CV. En effet, même si la profession est réglementée, le cursus d’un architecte n’est pas unique. Il s’étend généralement de 5 à 6 ans, voire plus en cas de spécialisation dans un domaine en particulier.

Après trois ans, un architecte est généralement titulaire d’un diplôme d’études d’architecture. La deuxième partie de son cursus lui permet de valider, en deux ans, son diplôme d’État (DEA). Ce diplôme, de niveau Master, lui permet d’exercer en tant que salarié dans une agence d’architecte.

Habilité ou pas à la maîtrise d’œuvre

Si vous œuvrez en nom propre, vous avez nécessairement poursuivi vos études, une année de plus pour demander une habilitation auprès d’une grande école d’architecture. Votre Genius CV affichera donc le terme HMONP, l’habilitation à la maîtrise d’œuvre.

De plus, certains architectes peuvent se spécialiser dans différents domaines : scénographe, architecture navale, projets urbains etc. Ils effectuent alors un ou deux ans d’études complémentaires pour l’obtention de :

  • DPEA : diplômes propres aux écoles d’architectures
  • DSA : diplômes de spécialisation et d’approfondissement en architecture (DSA).

Toute mention qui pourrait vous démarquer des autres candidats est bonne à faire figurer sur votre CV professionnel.

Quid de l’architecte DPLG ?

L’acronyme DPLG signifie Diplômé par le gouvernement. Ce diplôme a été décerné jusqu’en 2007. Cette mention est encore largement employée dans la profession car elle justifie d’une formation en 7 ans, avec mise à l’épreuve. De plus, le diplôme ouvre droit d’exercer la maîtrise d’œuvre en nom propre.

Advertisement

Il est donc primordial de l’indiquer si vous disposez de cette habilitation. Son équivalent contemporain est l’habilitation HMONP dont nous avons parlé précédemment, bien que le cursus soit différent.

L’inscription à l’Ordre des architectes

Lors de la rédaction de votre CV, vous pouvez mentionner votre inscription à l’Ordre des Architectes. Cette inscription est d’ailleurs obligatoire pour porter le titre d’architecte et exercer ses fonctions spécifiques en nom propre. Elle permet de figurer sur leur annuaire professionnel.

Attention, « le diplôme d’Etat d’architecte ne suffit pas pour s’inscrire à l’Ordre. Il faut également être habilité à la maîtrise d’œuvre en son nom propre (exception faite des diplômes obtenus avant 2007 DPLG, ENSAIS et DESA) », précise l’Ordre.

Rédiger un CV d’architecte pour valoriser des références

Rédiger le CV de votre site professionnel d’architecte peut aussi être l’occasion d’indiquer vos références. Elles peuvent ainsi faire mention de collaborations prestigieuses avec des collectivités ou des entreprises du BTP. Vous pouvez montrer vos différents projets mais aussi chantiers en cours ou bâtiments livrés.

Vous pouvez indiquer le type de bâtiments construits (tertiaires, maisons individuelles, collectives, établissements scolaires…). Les prix remportés sont aussi un bon moyen de valoriser votre expérience.

Afficher son sérieux

Le recours à un architecte est obligatoire pour tout projet de plus de 150 m² de surface plancher. Il est aussi fortement conseillé dans tous travaux nécessitant l’obtention d’un permis de construire. Pour gagner la confiance des maîtres d’ouvrage, n’hésitez pas à afficher toutes les garanties nécessaires.

Pour effectuer ses missions, l’architecte doit être titulaire d’assurances professionnelles. Vous avez d’ailleurs l’obligation de fournir l’attestation d’assurance de l’année en cours à vos clients. Le contrat d’assurance doit obligatoirement comprendre une garantie décennale et une responsabilité civile de droit commun. Une façon de déterminer les responsabilités de chaque partie et de se protéger contre d’éventuels dommages ou litiges, lors de la collaboration.

Advertisement
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer