Comme un air de refuge

Cet abri de montagne se confond parfaitement à son environnement. Cette maison en bois éco-friendly se situe en Nouvelle-Zélande. Son ossature bois en Pin de Monterey, ses matériaux naturels ainsi que ses couleurs subtiles l’intègrent parfaitement à ce cadre exceptionnel.

La maison se fait toute petite à côté de l’imposante montagne.
La fenêtre de la chambre donne une magnifique vue sur la plage.

Shoal Bay Beach, c’est le nom de cette maison. C’est aussi celui du petit village qui l’accueille sur la côte est d’Hawkes Bay. Dans cette région sauvage, les architectes de l’agence Parsonson ont conçu une maison de 180 m2 en parfaite symbiose avec la nature. Accrochée à flanc de montagne, toute de bois confondue, la maison avec son ossature en pin de Monterey et son bardage en Western Red Cedar se fond complètement dans le paysage. Sa structure simple s’accorde parfaitement avec le vieux pavillon – construit en 1890 –, autrefois utilisé pour la tonte des brebis qui se trouvent à proximité des terres agricoles alentours.

Elle a l’apparence d’un refuge, mais la maison répond aux attentes de ses habitants.

Malgré son aspect fruste, et sous ses faux airs de refuge de montagne, la maison propose un abri douillet et accueillant et offre tout le confort d’une maison moderne, toujours dans le respect de l’environnement. Grâce à une isolation performante en laine et en polyester, un poêle à bois suffit à chauffer la maison, également équipée d’un chauffe-eau solaire.

Une maison pratique pour ses habitants

Les propriétaires voulaient une maison facile à vivre. « C’est le genre d’endroit où vous pouvez garder vos chaussures même si vous avez marché dans le sable » plaisante l’architecte. Les propriétaires voulaient que la circulation des occupants et des animaux puisse se faire librement sans avoir à se préoccuper en permanence de la saleté.

L’architecture a été pensée de sorte à ce que les animaux puissent entrer et sortir à leur guise.
Toute la structure est entièrement faite en bois, de l’extérieur à l’intérieur.

Dans cet agencement ingénieux, un simple coup de balais en fin de journée suffit. Car avec 5 enfants, 3 chiens et 2 chats, pas facile d’organiser l’espace pour toute la tribu. Deux pavillons légèrement décalés composent la maison. Le pavillon principal contenant les pièces à vivre fait face à la mer, tandis que le pavillon des chambres ouvre sur les collines. Les ponts placés autour du pavillon principal viennent compléter l’ensemble pour augmenter le plaisir d’être aussi proche de cet environnement bucolique et majestueux. Nichée au creux de la montagne, bercée par le bruit des vagues, la maison est en parfaite symbiose avec la nature et offre un cocon douillet à ses occupants ; un véritable refuge, le confort et la modernité en plus.

Advertisement
Plongée dans un environnement paradisiaque, cette maison se fond dans son environnement.
Le pavillon principal fait face à la mer et permet à ses habitants de profiter de leur habitat.

Texte : Leslie Hannane

Les derniers articles par Rédaction Architecture Bois Magazine (tout voir)
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer