Rénovation énergétique des logements : une concertation est lancée

Dans le cadre du Plan Climat et de la Stratégie logement du Gouvernement, Nicolas Hulot et Jacques Mézard viennent d’annoncer le lancement d’une concertation sur le plan de rénovation énergétique des bâtiments.

En France, 7 millions de logements sont mal isolés et 3,8 millions de passoires thermiques sont occupées par des ménages en situation de précarité énergétique.

Afin d’accélérer la rénovation énergétique des bâtiments, le Gouvernement invite « les Français et acteurs de la rénovation à s’exprimer pour enrichir le plan et co-construire une stratégie à long terme avec comme horizon commun la neutralité carbone en 2050 ».

Jusqu’à fin janvier 2018, les Français pourront contribuer et proposer des solutions concrètes via un site Internet dédié.

Des ateliers de concertation et des réunions seront organisés par l’État à l’échelle nationale et locale.

Une feuille de route en 13 actions

Le plan propose 4 axes déclinés en 13 actions et présente une feuille de route pour la rénovation énergétique qui vise à faire baisse durablement la consommation énergétique.

  1. Faire de la rénovation énergétique une priorité nationale identifiée aux objectifs hiérarchisés
  • mieux définir les objectifs ;
  • développer une communication adaptée ;
  • organiser des dispositifs territoriaux d’accompagnement ;
  • mettre en place un pilotage global et participatif.
  1.  Lutter contre la précarité énergétique et massifier la rénovation pour les particuliers
  • une réforme globale des aides notamment en transformant le crédit d’impôt transition énergétique en prime ;
  • un service public de la performance énergétique de l’habitat avec un guichet unique pour tous les Français ;
  • une approche industrielle de la rénovation des passoires thermiques pour changer d’échelle dans la lutte contre la précarité énergétique.
  1.  Favoriser la rénovation des bâtiments publics et tertiaires
  • Rénover en 5 ans 25% du parc immobilier de l’État ;
  • Mobiliser 3 milliards d’euros pour accompagner les collectivités dans la rénovation de leur parc tertiaire ;
  • Améliorer la base légale du décret tertiaire de façon à maintenir une exigence ambitieuse en matière de rénovation du parc tertiaire privé.
  1.  Renforcer les compétences et l’innovation
  • Améliorer le dispositif permettant aux entreprises d’être reconnues garantes de l’environnement ainsi que la formation des professionnels du bâtiment ;
  • Soutenir l’innovation et encourager sa diffusion.

 « Notre priorité est de protéger les plus fragiles face au froid. Il nous faut promouvoir une rénovation énergétique abordable pour tous. La rénovation est une opportunité pour la filière du bâtiment dans nos territoires et un moteur pour l’innovation », a déclaré Jacques Mézard.