Comment rénover les divers éléments d’une maison en bois ?

Écologique et esthétique, la maison en bois ou maison à ossature bois (MOB) offre un confort optimal à ses occupants. Performante sur le plan énergétique, elle permet aussi de réduire considérablement ses factures d’électricité. C’est la raison pour laquelle ce type de construction fait de plus en plus d’adeptes en France. Aussi plaisant soit-il, le bois est un matériau naturel qui nécessite un entretien régulier. Il faut donc en prendre soin pour conserver son éclat des premiers jours et pour qu’il dure le plus longtemps possible. Pour cela, des travaux de rénovation sont nécessaires quelques années après l’installation de sa maison. Dans ses conditions, comment rénover les divers éléments de ce type de construction ? Quel matériel faut-il avoir ?

Le matériel nécessaire pour rénover le bois.

Pour réaliser les travaux de rénovation de votre maison en bois, vous aurez besoin d’équipements de protection, d’une boîte à outils, de produits abrasifs et d’appareils électroportatifs.

Les équipements de protection

Avant d’entamer des travaux, il est important de s’équiper pour assurer sa sécurité. Que ce soit des travaux de gros œuvre ou de petits bricolages pour la maison, le port d’équipement de protection est conseillé pour éviter les mauvaises surprises. Vous devez donc avoir des gants, des lunettes de protection, un casque et un masque pour protéger vos voies respiratoires de la poussière et de la peinture.

N’oubliez pas de porter une tenue adaptée et des chaussures résistantes. Il est conseillé de porter des chaussures à coques lorsque l’on prévoit de transporter de lourdes charges.

Les produits abrasifs

Pour redonner vie à votre maison en bois, vous aurez impérativement besoin de vous procurer des produits abrasifs tels que les bandes abrasives, les disques abrasifs, les feuilles et papiers de verre. Vous aurez également besoin de disques de polissage ou de roues à lamelle que vous trouverez chez Prixabrasif afin de remettre à neuf tous les éléments en bois de votre logement. Quel que soit le type de projet (ponçage, lustrage, finition, polissage, affûtage, découpage, tronçonnage, ébarbage), ces produits vous seront d’une grande utilité. En plus du bois, ils vous aideront à poncer de la peinture, du plâtre, de l’enduit, du métal…

Vous pourrez vous offrir des produits abrasifs de qualité, de fabrication française ou CEE, faits de différents matériaux (zirconium, silicium, corindon…) afin de répondre à tous vos projets. Enfin, ces équipements sont disponibles en toutes tailles et pour tout type d’appareil électroportatif.

comment-renover-les-divers-elements-d-une-maison-en-bois
rénovation poncer du bois

Une boîte à outils

Tout d’abord, il vous faudra avoir un tournevis plat et un tournevis cruciforme. Pour vous faciliter la vie, choisissez des tournevis de différentes tailles. Vous trouverez sur le marché des tournevis aimantés, ce sont des outils très pratiques qui vous aideront à conserver toutes vos vis.

Votre boîte à outils doit aussi contenir un marteau (muni d’un arrache-clou), une pince, un cutter, des clés (à molette, anglaise, plate à cliquet), un mètre ruban et un niveau à bulle. Équipez-vous aussi d’une scie égoïne, un outil polyvalent et facile d’utilisation. Si vous souhaitez travailler le fer ou l’aluminium, offrez-vous une scie à métaux.

Les appareils électroportatifs

Il est difficile, voire impossible, d’exécuter certains travaux de rénovation sans l’aide d’appareils électroportatifs. Équipez-vous donc d’une perceuse, d’une scie sauteuse, une scie circulaire, une ponceuse et une meuleuse. Rien ne vous empêche de vous offrir des appareils multifonctions très pratiques pour découper, scier et poncer à la fois.

En fonction des travaux, vous aurez aussi besoin de vous munir d’une échelle ou d’un escabeau, une rallonge à enrouleur, des tréteaux, des seaux et du ruban adhésif. Prévoyez également des crayons pour faire des marques de repérage, une lampe ou des spots de travaux, du matériel de peinture (pinceaux, brosse…).

Rénover des poutres : comment ça marche ?

Vous souhaitez redonner de l’éclat à vos vieilles poutres ? Ces supports sont généralement la cible des champignons et insectes. Une opération de rénovation sera une occasion d’éliminer les parties atteintes.

1re étape : retirer les parties abîmées

Pour cela, utilisez une herminette ou une hachette. Faites de tout de même attention à ne pas toucher les endroits sains. Avant de commencer le travail, prenez le temps de ranger votre maison, bâchez la pièce et bouchez les fentes de portes pour empêcher la poussière de se propager dans toutes les autres pièces.

2e étape : décaper

À présent, il s’agira de décaper les poutres à l’aide d’un décapant à gel ou en bombe. On peut également utiliser une lampe à peinture. Il existe aussi d’autres méthodes comme le sablage à sec. Après le décapage, on se sert d’une ponceuse électrique et de papier de verre pour rendre la surface lisse. Tant que ce n’est pas le cas, continuez le ponçage. Toutefois, pour éviter de creuser le matériau, évitez de vous attarder sur un même endroit. Ensuite, on aspire toute la poussière à l’aide d’un chiffon humide.

3e tape : reboucher les petits trous

Pour reboucher les fentes et petits trous, il est conseillé d’utiliser de l’enduit ou de la pâte à bois qu’on applique avec une spatule. Puis, on ponce encore après un séchage complet. Pour la finition, il existe des teintures qui contiennent des produits fongicides.

4e étape : peindre les poutres

Vous pouvez maintenant repeindre vos poutres. Appliquez au moins deux couches de peinture dans le sens de la fibre du bois.

Remettre à neuf un parquet défraîchi : comment s’y prendre ?

Si votre parquet est vieux ou abîmé, vous devez le rénover pour lui donner une seconde jeunesse et garantir l’esthétique de votre sol. Pour y arriver, voici les étapes à suivre.

1re étape : poncer

La première étape consiste à faire le ponçage pour éliminer les inégalités du support. On obtiendra une surface lisse qui facilitera la pose du vitrificateur. Pour terminer, on utilisera un chiffon humide afin de retirer la poussière.

2e étape : protéger les plinthes

À présent que le parquet est mis à nu et parfaitement poncé, on peut appliquer le vitrificateur sur les bords du support. Mais, pour éviter que le produit ne déborde, prenez le soin de protéger les plinthes et le bas du mur à l’aide d’un ruban de masquage.

maison en bois
rénovateur pour maison en bois

3e étape : appliquer le vitrificateur

Plus résistant qu’un vernis, le vitrificateur assure la protection des sols. Il permet également de rendre plus esthétiques les supports. On commence par poser le produit avec une brosse à poils souples sur les bords du revêtement. Ensuite, on attaque l’ensemble de la surface à travailler. Pour cela, on utilisera un rouleau de poils 5 mm. Pour obtenir un résultat impeccable, appliquez toujours une couche du produit en 2 coups de rouleau perpendiculaire. Terminez l’opération dans le sens des veines du bois. Laissez sécher cette première couche pendant au moins 3 h.

4e étape : appliquer une seconde couche

Appliquer une seconde couche permet de renforcer l’action du vitrificateur et d’avoir une surface éclatante. Mais, bien avant, il faut poncer à nouveau après le premier séchage. Cela permet d’éliminer les petites bulles ou défauts qui sont apparus lors de la première opération. Pour cela, on utilisera du papier de verre. N’oubliez surtout pas de bien dépoussiérer la surface avec un chiffon humide. Puis, on applique la seconde couche en suivant le même procédé.

Rajeunir les lambris : comment y arriver ?

Advertisement

S’il s’agit de lambris brut, il suffit de faire un léger ponçage avant de dépoussiérer le support. Mais, si vous avez des lambris peints, vernis ou ciré, vous devez d’abord poser un décapant ou un décideur. Les instructions des fabricants devraient vous faciliter la tâche. Après avoir mis à nu la surface, on ponce avec du papier grain épais avant d’utiliser du grain moyen. On termine avec du grain fin. N’oubliez surtout pas de dépoussiérer avant de passer à la finition.

Si vous misez sur la peinture, posez d’abord une sous-couche avant de mettre la peinture de votre choix. Si vous optez pour le vernis, prenez le soin d’appliquer 2 ou 3 couches. Si le cirage vous plaît, utilisez un pinceau ou un chiffon pour poser le produit en couche uniforme.

Advertisement
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer