maison bois classique et familiale dans la fôret

Trio harmonieux

Dans la région de la Lorraine, en Meurthe-et-Moselle (54), l’architecte Manon KERN a dessiné les tracés et les lignes de cette extension en ossature bois. La maison est parfaitement dissimulée dans son environnement grâce à son revêtement en bois. Son design singulier et moderne perce la légèreté et la tranquillité de ce paysage verdoyant.

Cachée au milieu de cette forêt, la maison a obtenu le Premier prix du Palmarès de la construction bois dans la catégorie “Maison individuelle”. © Michel Laurent

Au cœur d’une prairie fleurie, d’une forêt aux lueurs fraîches et sombres, une charmante maison en bois se fait particulièrement remarquer. Seule, elle se fond paisiblement dans le décor avec son revêtement en bois naturel mais, réussit à entraver la beauté indomptée du paysage par ses lignes modernes et épurées. Le projet a failli ne jamais voir le jour à cause de l’environnement.

Le bardage en Mélèze donne à cette maison son aspect naturel. © Michel Laurent

Persévérance est de rigueur ! Certains arguments ont tout de même convaincu : récupération d’eau pluviale pour diminuer le besoin d’eau et une intégration de la maison dans la pente. Et sans avoir eu besoin d’étendre le réseau électrique, ni de renforcer les réseaux publics pour une utilisation quotidienne.

Construire Bâtir Ecologique exploite les caractéristiques de sols pour installer cette maison familiale au cœur d’une nature généreuse et préservée. © Michel Laurent

Cette maison au teint sauvage et contemporain, est construite en ossature bois en pin, revêtue d’un bardage en Mélèze (classe 3 et 4). Cette architecture embrasse véritablement l’environnement, tout en ajoutant une touche de nouveau.

La toiture plate en bac acier vient coiffer les trois volumes de la maison tout en s’amusant de l’esthétisme offert par ses surfaces inclinées. © Michel Laurent

La maison s’inspire de son environnement

La prairie, colorée de multiple couleurs, amène à l’endroit une certaine tranquillité et un vaste espace, accessible aux habitants de cette maison. Quant à la forêt, elle procure un endroit de fraîcheur et protège du vent. Bénéficiant d’une vue imprenable sur la nature, cette maison possède de nombreuses fenêtres et baies vitrées. Grâce à ces dernières, la maison reçoit une luminosité sans pareille et une ouverture sur l’extérieur sans précédent.

Le séjour ouvre directement sur la terrasse. © Michel Laurent

L’intérieur de la maison entrelace passivement le charme extérieur ; parfaite harmonie ! La grande pièce à vivre rassemble le salon, la salle à manger et la cuisine. Cet espace inspire la sérénité. Les odeurs du bois et de la modernité s’entremêlent l’une à l’autre ! L’intérieur incarne totalement la simplicité, le naturel et la nouveauté.

Le poêle à bois présent dans la salle à manger, permet à l’habitat de bénéficier d’une chaleur naturelle et économe. © Michel Laurent

En 2011, cette maison de 170m² obtient le premier prix du Palmarès de la construction bois dans la catégorie « Maison Individuelle ». L’un des critères principaux de ce concours, est sans aucun doute la qualité architecturale et environnementale. Sa construction en ossature bois lui donne un avantage certain, ainsi que son isolation.

La dominance bois dans la cuisine ajoute à l’atmosphère de la maison une touche de naturel et de convivialité. © Michel Laurent

Choisir les bons matériaux

Les murs, les cloisons et le toit reçoivent une isolation en laine de bois ; la chaleur s’y sent bien. Cette maison possède également un poêle à bois et une VMC Thermodynamique qui assurent la ventilation, le chauffage et le refroidissement de l’air en utilisant très peu d’énergie. Économe non ?

La chambre d’enfant, ouverte sur l’extérieur, possède un accès sur le jardin. © Michel Laurent

Composées de trois parties distinctes, la maison s’assimile parfaitement à l’environnement en s’adaptant à la pente naturelle du terrain.
Cette construction possède des caractéristiques comparables aux maisons passives : conception bioclimatique afin de profiter des bienfaits naturels de l’environnement, isolation renforcée, étanchéité à l’air soignée et VMC double flux performante.

Composée de trois parties distinctes, la maison s’ssimile parfaitement à l’environnement en s’adaptant à la pente naturelle du terrain. © Michel Laurent

Au-delà de ces aspects, une attention particulière a été portée sur le choix des matériaux : bardage en Mélèze non traité en façade, zinc naturel, fenêtres en bois rétifié et aménagement intérieur à forte dominance de bois. Rien n’est dû au hasard !

Dans cette maison en ossature bois où la chaleur s’y sent bien, les murs ,les cloisons et le toit reçoivent une isolation en laine de bois. © Michel Laurent
Advertisement

Architecte : Construire Bâtir Ecologique
Localisation : Meurthe-et-Moselle (54)
Année de construction : 2010
Surface habitable :
70m² + 100m²
Prix : €€
Isolation :
Dalle : Polystyrène (200mm) / Murs : Laine de bois (200 mm + 60 mm) / Toit : Laine de bois (200 mm + 60 mm) / Cloisons : Laine de bois 70 mm
Energie renouvelable :
Bois énergie + VMC Thermodynamique TZEN
4 000
Revêtement :
Bardage en Mélèze
Chauffage :
Poêle à bois + VMC Double flux Thermodynamique

Texte : Alexis Noreil

Photo de une : Michel Laurent

Source : Architecture Bois magazine n°68

Advertisement

1 réflexion sur “Trio harmonieux”

Les commentaires sont fermés.

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer