Suivez-nous !
 

Ensemble c’est tout

Direction la province de Québec, sur les rives du Saint-Laurent pour la visite d’une maison logeant les quatre générations, d’une famille. La maison d’origine en pierres, a été dotée d’une imposante extension en cèdre et okoumé.


Baptisé “ Maison Bord-du-Lac ”, le projet prévoyait la cohabitation de quatre générations. Rénover et agrandir la maison d’origine, était indispensable. Cette belle maison traditionnelle québécoise de 200 ans, appartenait autrefois à la compagnie de la Baie d’Hudson. Son implantation suit l’ancien tracé de la route qui se trouvait à côté du fleuve. « L’agrandissement devait contraster avec la maison d’origine, afin d’accentuer l’authenticité du volume existant tout en s’adaptant aux conditions actuelles du site », explique l’architecte Henri Cleinge, chargé de réaliser le souhait de cette famille. Il ajoute : « Ceci mena à l’idée de tracer un parallèle entre la promiscuité de ces différentes générations et le fait de rattacher un projet contemporain à une maison historique. Par analogie, l’architecture reprend cette idée de cohabitation générationnelle en étant sensible au passage du temps ». Faussement aligné, le nouveau volume en ossature bois, est connecté à la maison en pierres au niveau de l’étage, par une passerelle suspendue presque entièrement vitrée. « Nous avons appliqué l’idée de conserver une relation avec l’existant dans la façon dont les espaces ont été définis ». L’extension est haute en volume, très contemporaine avec son revêtement en lames de cèdre teintées semi-opaque, ses grandes plaques en okoumé et ses panneaux oxydés en acier Corten. Elle a été implantée face à la piscine, dans un décor privilégié avec de belles ouvertures cadrant sur le fleuve et l’île de Dorval. Le paysage se reflète dans les grandes surfaces vitrées, jusqu’à donner l’impression d’un volume en suspension. Réservée au couple (les parents), l’extension évolue en parfaite autonomie. Elle dispose d’une entrée indépendante, un garage accolé, une cuisine avec salon et salle à manger au rez-de-chaussée, et une grande suite avec dressing et salle de bains à l’étage. La maison d’origine aura été réhabilitée pour offrir un espace de vie à l’arrière-grand-père, aux grands-parents et leurs enfants. Tout le mobilier en bois a été créé sur-mesure par Kastella, une maison de conception basée à Montréal. Ne cherchant pas à dénaturer la maison d’origine, Henri Cleinge a seulement réussi à créer un ensemble habitable de 920 m² adapté à quatre générations, dans un décor associant passé et présent.


FICHE TECHNIQUE :

Architecte* : Henri Cleinge ARCHITECTE (Henri Cleinge, Paulette Taillefer)
Constructeur* : Abitec Développements
Localisation : Dorval, Québec (Canada)
Année de construction : 2012-2013
Surface habitable : 920 m2
Système constructif : Ossature bois
Prix (extension) : environ 1 385 000 €
Isolation : Dalle : polystyrène // Murs : laine minérale // Cloisons : laine minérale // Toit : plaques de polystyrène rigide
Revêtement : Bardage bouveté en cèdre (teinture semi-opaque) + plaques d’okoumé + panneaux en acier Corten
Chauffage / ENR : Air pulsé


architecture-bois-reportage-v2com-13 architecture-bois-reportage-v2com-12 architecture-bois-reportage-v2com-11 architecture-bois-reportage-v2com-10 architecture-bois-reportage-v2com-9 architecture-bois-reportage-v2com-8 architecture-bois-reportage-v2com-7 architecture-bois-reportage-v2com-6 architecture-bois-reportage-v2com-5 architecture-bois-reportage-v2com-4 architecture-bois-reportage-v2com-3 architecture-bois-reportage-v2com-2 architecture-bois-reportage-v2com-1

Partager sur
Aucun commentaire

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour l'instant.