La Vie Moderne

À l’origine, ce chalet était une résidence d’été, de celle que Chamonix a compté en grand nombre auparavant. Le chalet DAG, rénové au moyen de poteaux-poutres en Mélèze, a tout d’un habitat moderne et confortable.

Le chalet rénové permet à ses habitants de passer un hiver au chaud. © Chevallier Architectes Sarl

Le contexte était devenu problématique pour ce chalet qui n’était pas isolé contre le froid des saisons hivernales. « Aucun travaux n’a été entrepris depuis la construction de ce chalet poteaux-poutres et moellon, il y a environ 70 ans. Les combles n’avaient que la vocation de grenier et le rez-de-chaussée de garage. Seul le premier étage était habité.

Le chalet étant désormais très ouvert sur l’extérieur, l’architecte a veillé à protéger les habitants des regards. © Chevallier Architectes Sarl

Notre mission chez Chevallier Architectes était de rendre habitable l’ensemble des surfaces existantes en utilisant les solutions les plus pertinentes en matière d’isolation », introduit-t-on à l’agence. Le projet présentait quelques contraintes, notamment liées à sa situation particulière en zone “ avalanche ”. « Pour faire face à ce risque, l’architecte a choisi de construire une toiture-terrasse végétalisée. Cette solution a rarement été mise en œuvre dans cette vallée alpine », explique le propriétaire.

La toiture-terrasse végétalisée permet de se protéger contre les chutes de neige. © Chevallier Architectes Sarl
Le nouveau design contemporain du chalet se fond dans le paysage. © Chevallier Architectes Sarl

Le chalet 2.0

Tout a été pensé de sorte à transformer l’existant en ultra contemporain. « DAG est une alliance de verre, de métal et du traditionnel mélèze. Le mélèze a toutefois, ici, été grisé pour se fondre dans le paysage et pour se coordonner, plus particulièrement, avec le hameau de “ raccards ” l’entourant », précise l’architecte.

L’aspect traditionnel du chalet est conservé via les peaux disposées sur les sièges. © Chevallier Architectes Sarl

Les raccords ce sont ces petits bâtiments traditionnels de montagne, en bois et en pierres, qui servaient de remise ou de grenier, de mazot. La nouvelle architecture, par la rénovation complète du chalet, devait conserver l’harmonie et le charme du village. « DAG a dû se refaire une place avec son style contemporain. Clairement d’inspiration scandinave, le chalet va à l’essentiel. Il est chaleureux et sans artifice »

Les façades sont munies d’une succession de baies vitrées coulissantes. © Chevallier Architectes Sarl

Situé sur les hauteurs de Chamonix, l’architecte a œuvré pour offrir une vue exceptionnelle, presque panoramique, sur la chaîne des Alpes. « Ses grandes ouvertures sur l’extérieur permettent un lien étroit avec son environnement composé de montagnes et de forêts dans lequel il se blottit. L’espace principal en mono-volume rend DAG facile à vivre, simple et en phase avec l’esprit du lieu ».

Le chalet DAG est à la signature Chevallier Architectes, un style reconnaissable entre tous grâce au travail sur la lumière et les matières. © Chevallier Architectes Sarl

Été comme hiver, le paysage se prête à la contemplation sans craindre ni les vis-à-vis, ni les regards curieux. Le premier niveau où se trouve cette grande pièce de vie, est complètement ouvert sur un balcon filant qui reprend la ligne de sol sur les façades latérales.

Le chalet a été équipé d’un poêle à bois installé dans le salon. © Chevallier Architectes Sarl

Une élégante alliance de matériaux

L’orientation et la reprise de la pente du terrain permettent aussi de dissimuler la partie basse du chalet au profit du bardage bois. Le mélèze reçoit une teinte à l’eau. À l’intérieur du chalet, le bois est plus discret. On le retrouve en revêtement de sol et dans le mobilier. Le solivage de la charpente est apparent dans les deux chambres et les deux salles de bains de l’étage.

La décoration élégante a été demandé par les propriétaires. © Chevallier Architectes Sarl

Dans le salon, une unique poutre est visible. Elle court sur toute la longueur de la pièce et a volontairement été peinte en noir acier. Son tracé parallèle révèle ceux tirés par les cadres des menuiseries. Chevallier Architectes continue de jouer avec les matériaux. La décoration a été composée par les propriétaires dans cette même ambiance moderne, sobre et élégante.

Pour la salle de bains, il n’y a pas de bois, mais de la pierre. © Chevallier Architectes Sarl

La pierre entre dans les salles de bains comme une invitée inattendue. Et de toutes les pièces, on aime regarder par les grandes fenêtres, cette montagne avec son manteau tantôt enneigé, tantôt verdoyant, que le temps sublime au fil des saisons.

Le chalet possède de nombreuses fenêtres pour permettre aux habitants de profiter du panorama. © Chevallier Architectes Sarl
FICHE TECHNIQUE

Architecte : Chevallier Architectes
Charpente menuiserie : SARL Mossaz Pascal
Localisation : France, Chamonix Mont-Blanc (74)
Année de rénovation : 2015
Surface habitable : 96 m2
Système constructif : Poteaux-poutres en mélèze
Isolation : Murs en maçonnerie (RDC) : polyuréthane // Murs en structure bois : laine de bois 120 mm Toit : 2 x 150 mm
Revêtement :  Panneaux en mélèze (teinte â l’eau) + enduit (partie basse)
Chauffage / ENR : Pompe à chaleur aérothermique + poêle à bois + sèche-serviettes

Texte : Laurène Delion
Photo de une : Chevallier Architectes Sarl
Source : Architecture Bois magazine n°78

 

Retour haut de page