Chalet argenté Norvège

Chalet argenté

Sur l’île préservée de Skardsøya, dans le comté de Møre og Romsdal en Norvège, ce chalet porte un héritage ancestral. Celui des Norvégiens d’antan… agriculteurs, pêcheurs, exploitants forestiers qui vivaient au cœur de la nature. Aujourd’hui, un canoë kayak coloré et un chevalet en bois ont remplacé les outils des travailleurs… Signe que les temps ont bien changé.

Figure de la culture architecturale norvégienne, le chalet est un moyen de se rapprocher de la nature, de l’admirer au quotidien, sans la dénaturer au fil des générations. Plus la modernité s’empare des derniers îlots sauvages, plus ce besoin de retour à la nature se fait sentir. C’est de cette envie qu’est né ce petit chalet de 60 m² sur les hauteurs de l’île de Skardsøya, au milieu des marais, de la roche, des pins et des genévriers.

Un chalet en Épicéa – © Pasi Aalto

« Le chalet se trouve à 21 mètres au-dessus du niveau de la mer et la distance au front de mer est de 100 mètres. Certains marais ont dû être nettoyés pour préparer la phase de construction, extraire le substrat rocheux et aider ainsi à intégrer le chalet au terrain », expliquent Andreas G. Gjertsen and Ørjan Nyheim, de l’agence Tyin Tegnestue Architects, en charge du projet. Afin de préserver le site d’implantation, déjà éprouvé par les conditions climatiques, le choix se porte sur une structure durable, tant en termes d’utilisation des matériaux que de consommation d’énergie.

Le bois a permis de créer une structure durable – © Pasi Aalto

Les qualités du bois

Le bois est un matériau qui dispose de ces deux qualités, en plus d’être facilement transportable dans les sites difficiles d’accès. « Les clients ont effectué la plupart des travaux de construction eux-mêmes. Cette participation est rare et nous avons été ravis de voir le niveau d’engagement personnel dans les finitions », précise l’agence. Posé sur un socle en béton, le bâtiment principal à ossature bois est un concentré de bois. L’extérieur du bâtiment est recouvert d’Épicéa, récolté directement dans la forêt du client. Ce matériau non traité se fane rapidement, pour atteindre une teinte claire et argentée. La finition extérieure est réduite au minimum pour assurer une patine uniforme des murs. Par un jeu de niveaux, l’impact visuel du bâtiment dépend nettement de l’angle de vue.

© Pasi Aalto

Un chalet optimisé

Le point d’accès du chalet se trouve du côté ouest du terrain, légèrement plus bas que le chalet lui-même. Le chalet semble ainsi plus haut alors que, côté est, il semble nettement plus minimaliste. L’entrée du bâtiment principal est située à côté de la dépendance. Le toit d’une galerie commune la protège de la pluie et du vent. À l’intérieur, les propriétaires ont réussi le pari de faire tenir un espace de vie tout confort dans 60 m². Chaque recoin est optimisé : salon d’un côté avec canapé intégré dans un décroché, cuisine ouverte moderne de l’autre.

Un intérieur en bois naturel – © Pasi Aalto
un chalet de bois
Un aménagement optimisé – © Pasi Aalto

Derrière une cloison, une salle de bains avec douche à l’italienne et baignoire en îlot confèrent une touche luxueuse à un ensemble jusque là plutôt humble.

Salle de bain – © Pasi Aalto

Quelques marches plus bas, une chambre d’enfant… Quelques marches plus haut, sur la mezzanine, la suite parentale s’épanouit avec une vue panoramique plongeante sur l’océan. La promesse de doux rêves au contact de la nature.

Chambre avec vue panoramique sur l’océan – © Pasi Aalto

FICHE TECHNIQUE
Architecte* : Tyin Tegnestue Architects (Andreas G. Gjertsen and Ørjan Nyheim )
Constructeur: Auto-construction
Localisation : Skardsøya, Møre- og Romsdal ( Norvège )
Année de construction : 2016
Surface habitable : 60 m²
Prix : 175 000 € environ
Système constructif : Ossature bois
Chauffage / EnR : Plancher chauffant, pompe à chaleur électrique air / eau
Isolation : Dalle : EPS 200 mm
Murs : Laine minérale 200 mm Toit : Laine minérale 300 mm Cloisons : Laine minérale 100 mm
Revêtement : Bardage en Épicéa, non traité
Menuiseries : Mixte aluminium gris extérieur /bois intérieur
Terrasse : Épicéa

Texte: Claire Thibault – Photos : © Pasi Aalto/pasiaalto.com
Source: Architecture Bois n° 88

Retour haut de page

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer