Une résidence éco-chic

Cette maison contemporaine de 225 m² se situe sur l’île de Rieteiland East dans le quartier résidentiel d’IJBurg à l’est d’Amsterdam. Cette maison est un concentré de techniques dans l’utilisation des énergies renouvelables : panneaux solaires, récupé-ration des eaux grises, VMC, toiture végétalisée…

architecturebois-abd-57-reportage-archimonde-15

La conception de cette maison s’est faite à la suite d’une intense collaboration entre l’agence d’architecture Egeon Architecten et les propriétaires. Ces derniers désiraient une maison qui leur ressemble et ancrée dans son temps. Ainsi, ils voulaient qu’elle utilise les énergies renouvelables et qu’elle soit le moins énergivore possible.

architecturebois-abd-57-reportage-archimonde-9

C’est pourquoi, une attention toute particulière a été portée sur la réduction des ponts thermiques. De plus, elle devait pouvoir contenir leur habitation et leur lieu de travail. Ainsi, la maison se développe sur trois niveaux. Le rez-de-chaussée et le premier étage sont dévolus à l’habitation proprement dite, alors que le second étage reçoit le lieu de travail.

architecturebois-abd-57-reportage-archimonde-10

L’accès à ce dernier s’effectue grâce à un escalier en colimaçon directement accessible de la rue. Très compacte, de par l’étroitesse de la parcelle, cette maison possède une ossature en red cedar, sur laquelle vient se greffer un bardage de la même essence. Un jeu dans la pose du revêtement extérieur permet d’animer les façades.

architecturebois-abd-57-reportage-archimonde-8

La pose horizontale se cantonne sur les façades nord et sud du premier étage, alors que le reste du bâtiment reçoit un bardage vertical. Pour l’isolation, le choix des propriétaires s’est porté sur 200 mm de polystyrène expansé pour la dalle, de la laine de roche Rockwool® pour les murs (200 mm) et le toit (250 mm).

architecturebois-abd-57-reportage-archimonde-7

Quant au chauffage, ils ont opté pour un plancher chauffant basse température relié à une pompe à chaleur. Bioclimatique, la maison se chauffe aussi grâce au solaire passif. En effet, elle reçoit ses principales ouvertures sur sa façade sud, donnant sur un canal. Au rez-de-chaussée et au second étage, les parois se composent de grandes baies vitrées à galandages, permettant une vue imprenable sur le paysage environnant.

architecturebois-abd-57-reportage-archimonde-2

Au premier étage, les propriétaires ont préféré des ouvertures à la française. D’ailleurs, elles deviennent complètement invisibles lorsque les volets sont clos. Quant à la disposition des pièces, elle reste traditionnelle. Ainsi, le rez-de-chaussée se compose d’une grande pièce à vivre comprenant le salon, la salle à manger et la cuisine ouverte, des sanitaires et un local technique.

architecturebois-abd-57-reportage-archimonde-1

Le premier étage s’organise autour de l’escalier en bois avec trois chambres, une salle de bains et une buanderie. Enfin, le dernier étage est entièrement occupé par le lieu de travail, à savoir, un bureau, une salle de consultation, une salle de bains et une immense terrasse. Celle-ci, qui court sur trois côtés de la maison, est protégée par un large débord de toiture.

architecturebois-abd-57-reportage-archimonde-4

Cette maison se veut éco-chic grâce à une conception très contemporaine par sa forme et l’utilisation de matériaux durables.

architecturebois-abd-57-reportage-archimonde-5

architecturebois-abd-57-reportage-archimonde-6

architecturebois-abd-57-reportage-archimonde-11

FICHE TECHNIQUE

Architecte : Egeon architecten

Localisation : IJBurg (Pays-Bas)
Année de construction : 2012

Surface habitable : 225 m²

Système constructif : Ossature bois en red cedar

Revêtement : Bardage en red cedar

Photos : Chiel de Nooyer

1 réflexion sur “Une résidence éco-chic”

  1. Oui effectivement tout pour plaire. Si ce type d’habitation s’adapte à un budget modeste… alors je dis bravo !!!
    Mais ne rêvons pas, à budget modeste réalisation modeste… (pavillons en lotissement sans grand intérêt et pas très réjouissant personnellement ).
    Mais je continue à rêver !

Les commentaires sont fermés.

Retour haut de page

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer