Nouvelle dimension - maison bois Trecobat

Une propriété avec de nouvelles dimensions

À quelques pas de la mer, se trouve une somptueuse villa du constructeur Maisons Nature & Bois (groupe Trecobat), au style californien mais épuré. Son agencement et la pureté de ses formes emportent ses hôtes à travers des espaces inexplorés.

Une grande maison de bois – © Pascal Léopold

L’alliance de son style et sa proximité avec la mer transporterait ses hôtes jusqu’aux côtes californiennes

Une villa toute vêtue de bois

L’alliance de son style et sa proximité avec la mer transporterait ses hôtes jusqu’aux côtes californiennes. Pourtant, c’est bien en Bretagne que cette maison, tout de bois vêtue, se situe. Le village de Landeda, au Nord du Finistère, accueille depuis 2015 un bâtiment imaginé par le constructeur Maisons Nature & Bois (groupe Trecobat).


La maison est construite sur un vide sanitaire sur lequel une ossature  bois, recouverte d’un bardage de couleur miel en Douglas naturel, est montée. L’entremêlement horizontal et vertical du bardage accentue la forme cubique de la structure nous transportant – à l’image de Matthew McConaughey dans le film Interstellar – vers une quatrième dimension. Une couche de saturateur et une lasure protègent ce bois de l’attaque des embruns maritimes. Outre l’aspect architectural, le choix du bois par le maître d’ouvrage n’est pas anodin. Ses qualités de ressources renouvelables en font un matériau très prisé. De plus, il permet une intégration optimale à l’environnement du projet, entre terre et mer, et rappelle les anciennes cabanes de pêcheurs.

Une maison ossature bois – © Pascal Léopold

Les composants

Une terrasse en Épicéa de 50 m² détoure les formes rectangulaires de la bâtisse. De vastes fenêtres et baies vitrées viennent assurer une luminosité agréable sur les 131 m² de surface habitable et offrent un panorama unique sur l’extérieur. L’aluminium laqué noir utilisé pour les débords de toiture dessine les lignes rigoureuses de l’architecture. « Il en est de même pour l’avancée réalisée pour le salon et les pièces de vie qui vient casser cette régularité en donnant du volume à la construction. Volume lui-même développé en hauteur au-dessus de la cuisine et de la pièce de vie déplafonnée », explique le constructeur. Les toits terrasses viennent caractériser les formes cubiques de la maison. La laine minérale est utilisée dans les murs et les plafonds afin d’offrir de bonnes performances thermiques et acoustiques aux propriétaires.

À l’intérieur, la dalle est isolée en polyuréthane, mousse rigide et isolant alvéolaire. Un outil domotique gère de façon intuitive le chauffage au sol alimenté par une pompe à chaleur air eau, réduisant la consommation en énergie de la bâtisse. Au sein de la maison, le plaisir visuel est semblable à celui de l’extérieur. La luminosité vient accentuer les perspectives des meubles de bois. La table de salon, la table de cuisine, le plan de travail, les étagères, les armoires… Le bois confèrent un rapport à la nature des plus agréables par le toucher et l’odeur du matériau. Le bruit des vagues fait surgir une soudaine envie de prendre le large. Les occupants de cette maison se laissent alors emporter vers de nouveaux horizons.

© Pascal Léopold

LA FICHE TECHNIQUE:
Constructeur* : Maisons Nature & Bois
Localisation : Landeda (29)
Année de construction : 2015
Surface habitable : 131 m²
Prix : 215 212€ TTC
Système constructif : Ossature bois
Revêtement : Bardage Douglas Naturel recouvert de lasure
Isolation : Dalle : Polyuréthane de 80 mm
Murs : Laine Minérale 205 mm 
Toit : Laine Minérale 240 mm 
Cloisons : Laine Minérale 48 mm 
Chauffage / EnR : Chauffage au sol par pompe à chaleur air/eau
Menuiserie : Aluminium laqué noir
Terrasse : 50m² en Bois d’Épicéa

Texte : Gwenolé Scanff – Photo de Une : Pascal Léopold
Source: Architecture Bois n° 86

Retour haut de page