La chambre en bois brûlé, un agrandissement ossature bois

Située dans le Morbihan, cette extension se distingue par le fait qu’elle soit une copie de la maison d’origine. Les architectes ont parié sur les formes architecturales traditionnelles de la région. Mélangeant tradition et innovation, l’extension a été sélectionnée au Prix national de la construction bois 2014.

Agrandissement ossature bois

Ce projet d’extension en bois a été imaginé par les architectes de l’agence NeM. La création de l’extension de cette maison de vacances a été réalisée par l’entreprise Adequat grâce à la technique du bois brûlé. Cette technique venue du Japon, appelée “ shou sugi ban ”, autrement dit “ bois brûlé ” a été utilisée afin de rendre le bois plus résistant à l’eau, à la moisissure et au feu.

Près de 90 m² de douglas brut ont ainsi été brûlé pour la construction de l’extension. Cette dernière vient structurer le terrain et l’existant en proposant aux occupants de nouveaux espaces. Les propriétaires désiraient bénéficier d’une chambre supplémentaire pour préparer la venue de l’été. En dehors de cela, les architectes ont pu laisser libre court à leur imagination.

NeM Architectes et MAD Architecture imaginent pour cette extension bois, la parfaite réplique des lignes architecturales de la maison d’origine.

Aucun aménagement n’a été réalisé à l’intérieur de la bâtisse existante. La maison conserve ses qualités architecturales et son esprit d’origine, basé sur la simplicité. L’emploi du bois brulé étant suffisamment fort et expressif. Pour cette réalisation en ossature bois, l’agence NeM a opté pour la création d’une réplique de taille proportionnellement réduite.

Extension

L’extension est liée à l’existant grâce à une accroche indépendante. Celle-ci permet de séparer clairement la maison de l’extension. La conception de cette réplique rappelle la construction des petites cabanes ostréicoles colorées traditionnelles de la région ; avec une superficie étendue à 30 m².

Maintenue dans un esprit simple entrant en résonnance avec la maison et l’environnement, c’est une construction de bord de mer qui se veut simple, modeste et utile, le tout centré sur la circulation des espaces de vie et le rapport au jardin.

Extérieur :

Intérieur :

Architecte : NeM Architectes (Lucie Niney et Thibault Marca) + MAD architecture (Antoine Durand)
Constructeur : Sarl Adequat
Localisation : Ambon (56)
Année de construction : 2012
Surface habitable : 30 m2
Système constructif : Ossature bois en épicéa 45 x 145 mm
Prix* : < €
Isolation : Dalle : béton – Murs : ossature bois + laine de verre 100 mm – Toit : laine de verre 200 mm – Cloisons : Placoplatre BA 13
Energie renouvelable : - -
Revêtement : Bardage en Douglas
Chauffage : Électrique d’appoint

Advertisement

*Voir le carnet d’adresses.

architecturebois_abd_70_reportage_sarl_adequat_12

Texte : William Maury
Photo : NeM Architectes

1 réflexion sur “La chambre en bois brûlé, un agrandissement ossature bois”

  1. Les architectes de l’agence NeM ont realise l’extension d’une maison de vacances en creant une replique en bois brule, resistant au vieillissement. L’extension structure le terrain et l’existant et offre aux occupants des chambres supplementaires.

Les commentaires sont fermés.

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer