Architecture Bois Magazine – Infos sur la construction et maisons en bois.

Laine de verre

Matériaux plébiscités dans le bâtiment, les laines minérales isolent près de 75 % des logements français. Offrant une isolation thermique et acoustique efficace, les laines minérales possèdent bien des avantages. Coup de projecteur sur l’une d’elle : la laine de verre.

architecturebois-abd-57-dossier-lainedeverre-2

Avec l’entrée en vigueur de la RT 2012, l’isolation est l’un des éléments clés pour atteindre les niveaux de performance requis.

Isolant efficace, la laine de verre a accompagné les nouveaux besoins, quand les populations ont commencé à prendre conscience de la nécessité de faire des économies d’énergie. Mélange de sable et de verre recyclé, la laine de verre, obtenue par fusion et fibrage, reste l’un des isolants les plus utilisés en France aussi bien en rouleaux, panneaux ou flocons. Si l’impact environnemental est considérablement réduit par le recours aux matières premières naturelles (90% de fibres) et abondantes, la laine de verre, au terme de son cycle de vie, n’est, à ce jour, pas encore recyclable à grande échelle.

 architecturebois-abd-57-dossier-lainedeverre-1

Cependant le CSTB (1) considère que la laine de verre offre le meilleur rapport performance/coût, avant tout pour ses qualités thermiques et acoustiques. Son coefficient de conductivité thermique, entre 0,030 et 0,040 W/m.K, permet d’obtenir toutes les résistances thermiques nécessaires pour les bâtiments les plus performants. Et la laine de verre, parce qu’elle est poreuse et élastique, permet d’atténuer bruits aériens et chocs. Pratique, elle s’utilise dans toutes les situations, isolation des toitures, combles, murs, sols, plafonds…

 architecturebois-abd-57-dossier-lainedeverre-3

On la choisira en fonction de l’application visée afin d’en tirer la meilleure utilisation, en panneaux denses pour une isolation de toiture type Sarking par exemple. à la différence d’autres isolants, sa mise en œuvre ne nécessite pas obligatoirement le recours à un professionnel, bien qu’il convienne d’observer certaines règles techniques et sanitaires. Irritante pour la peau, la laine de verre a essuyé de nombreuses polémiques même si l’OMS (2) n’a finalement relevé aucune incidence néfaste (irritations mécaniques et non chimiques).

 cons1a

Aussi, les laines commercialisées en Europe sont exonérées du classement cancérigène depuis 1997, le CIRC (3) la considérant ” inclassable quant à sa cancérogénicité pour l’homme “. Pour une utilisation sans risque, les entreprises adhérentes du FILMM (4) ont choisi par exemple d’inscrire des pictogrammes d’informations sur les emballages de leurs produits. Mais d’une manière générale, il faut veiller à une parfaite étanchéité à l’air du parement pour un habitat sain. Loin d’être un matériau écologique, la laine de verre, contrairement aux isolants naturels, dispose pourtant d’un bilan carbone moyen.

 laine-de-verre-travaux-renovation-700x260

D’après la base INIES (norme NFP 01010) des indicateurs environnementaux, pour un R = 2,5, la laine de verre présente un bilan de 1,43 kg CO² eq. Au-delà de ses qualités thermo-acoustiques évidentes, la laine de verre revêtue d’un pare-vapeur collé ou cousu (kraft, feuille d’alu, voile de polypropylène, etc.) est imperméable.

laine-de-verre-isolant-isolation

Bien qu’elle soit non hydrophile, si elle est accidentellement mouillée, elle retrouvera toutes ses caractéristiques après séchage. Autre point fort, sa résistance au feu. La laine de verre, non-conductrice de chaleur, constitue, en effet, une excellente protection passive en cas d’incendie (Euroclasse A1 ” produits non combustibles “), dégageant peu de fumée et gaz toxiques.

 laine-de-verre-ursacoustic-roule-45-mm

Enfin, notons que sous certification ACERMI et sous Avis Technique en vrac, la laine de verre observe une parfaite tenue, conservant durablement son épaisseur. La laine de verre a des arguments à revendre, partenaire des projets de démarche HQE, cet isolant est aussi celui des petits budgets, comme dans le reportage suivant.

Texte : Laurène Delion

(1) Centre Scientifique et Technique du Bâtiment. (2) Organisation Mondiale de la Santé. (3) Centre International de Recherche sur le Cancer. (4) Porte-parole des industriels français de laines minérales manufacturées.

Retour haut de page

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer