Architecture Bois Magazine – Infos sur la construction et maisons en bois.

Les Piscines naturelles

biodesign

Mais celui que l’on regarde avec envie sans encore trop oser s’en approcher, c’est bien le bassin bio.

Il n’est pas assimilé à l’univers des piscines classiques ; peut-être parce que son élaboration est, généralement, assurée par un paysagiste et non par un pisciniste.

En fait, l’intérêt du bassin bio réside d’abord dans l’obtention d’une qualité d’eau de baignade optimale, sans avoir recours à des produits d’entretien chimiques. La subtilité dans la majorité des bassins bio, c’est la lagune. C’est dans cet espace complémentaire que l’eau est filtrée par les racines de plantes installées sur un support inerte. Parmi les distributeurs de bassins bios, la marque Aquatiss, installée à la Rochelle, a récemment innové avec la mise au point d’un système de filtration à la fois mécanique et biologique. En considérant la lagune comme une option ou en la réduisant à 10 % de la surface du bassin, il permet la création de baignades en eaux claires, de 30 m², toutes formes confondues. Les bassins créés à cet effet sont d’ailleurs une exclusivité innovante du fabricant puisqu’ils sont conçus en mélèze immergé ( Woodéo ).

baignade-naturelle

Le bassin bio peut naître de la rénovation d’une piscine classique, pour peu qu’il existe une profondeur de 1,5 mètre. Son entretien tient à la fois de la piscine classique et du jardin puisqu’il ne dispense pas de nettoyer skimmers, pompes, filtres et lignes d’eau, et qu’il nécessite de tailler, aux intersaisons, toutes les plantes aquatiques. Tout comme l’orientation l’est pour le réchauffement de l’eau, la profondeur d’une piscine bio est essentielle à sa climatisation (1,50 m de hauteur d’eau pour un bassin de 8 m par 4 m). La température idéale se situe entre 25 °C et 28 °C. Une fois que le professionnel en charge de la création du bassin a réalisé l’équilibre du système bio, il suffit d’enrichir en micro-organismes pendant la saison de baignade. En revanche, les utilisateurs de la piscine devront se soumettre à une règle hygiénique incontournable, celle de la douche avant baignade.

© Maison Être

Financièrement, l’installation d’une piscine bioclimatique engage un surcoût de 10 % par rapport à une piscine enterrée classique de même dimension. Il est clair aussi, que cette mise en place se fait en une seule fois, influençant toute l’esthétique du jardin. L’installation d’une terrasse, d’une nage à contre courant, ou d’autres compléments, devra être exécutée impérativement en cours d’installation. Le budget moyen pour une baignade bio de 6 m par 4 m, tout compris, tourne autour de 20 000 € ; c’est le prix à payer pour disposer d’un univers harmonieusement intégré à son environnement, accessible, ne serait-ce que par les yeux, 365 jours par an.

<- Lien vers 2ème Partie ———————— Lien vers 4ème Partie ->

Photo 1 : © Maison Être- Aquatiss – Biodesign

1 réflexion sur “Les Piscines naturelles”

Les commentaires sont fermés.

Retour haut de page

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer