© Club des Industriels du Bois - Adivbois

Club des industriels du bois

Adivbois, Association pour le Développement des Immeubles à Vivre Bois, lance son Club des Industriels. En pleine préparation des JO 2024, la filière bois veut identifier des procédés industriels matures afin de les communiquer aux acteurs de la construction. Explications.

Portée par des politiques urbaines et la perspective des JO2024, la construction d’ouvrages en bois devrait atteindre dans un délai très court, une quantité inégalée jusque là.

« Le lancement à court terme de plus d’un million de m2 à construire nécessite d’accélérer l’adaptation des techniques traditionnelles de façade – menuiserie et second œuvre à la construction bois ou mixte », explique l’association. Et de détailler : « 1 million de m2 en trois ans, c’est par exemple : 25 000 salles de bains, 600 000 m2 de façades, 100 000 fenêtres, 25 000 cuisines, 200 000 rangements, etc. », a indiqué Adivbois.

À l’occasion du salon parisien Architect@work, le 27 septembre, l’association a souhaité « accompagner cet essor en termes d’évaluation technique et réglementaire ». Elle vient de créer, dans cette perspective,  le Club des Industriels Adivbois.

© Club des Industriels du Bois - Adivbois
© Club des Industriels du Bois – Adivbois

Identifier des solutions techniques matures

Ce club a pour objectif « d’identifier et valoriser des procédés et des acteurs qui disposent de solutions techniques à des niveaux de maturité les plus avancés possibles et impérativement reconnus, ou reconnaissables à très court terme, en Technique Courante », explique l’association.

Après analyse préalable, les procédés industriels seront communiqués auprès des acteurs de la construction : maîtrise d’ouvrage, contrôleurs techniques, assurance construction, concepteurs et prescripteurs, clients, entreprises, etc.

Une base de données, destinée à référencer ces solutions, sera mise en ligne. Le Club des Industriels envisage également d’organiser des événements spécifiques BtoB, pour faire se rencontrer industriels et porteurs de projets.

Les industriels qui souhaitent proposer ou développer de telles solutions sont invités à transmettre leurs premiers éléments à l’adresse : leclubdesindustriels@adivbois.org.

Des a priori levés sur l’usage du bois

La conférence de lancement a également réuni l’Agence Qualité Construction, le CSTB et le FCBA, venus témoigner de leur implication sur les questions techniques  et réglementaires. La Solideo a présenté les enjeux des JOP de Paris 2024, dont les constructions utiliseront majoritairement le bois, et France Bois 2024 les défis qu’ils représentent pour la filière bois.

Depuis 2009, les freins liés à l’usage du matériau bois dans la construction ont ainsi été méthodiquement levés grâce à plusieurs campagnes de sensibilisation et de communication. De nombreux supports ont ainsi été édités que la sécurité incendie, l’acoustique, la durabilité, les performances thermiques et environnementales.

Retour haut de page

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer