Architecture Bois Magazine – Infos sur la construction et maisons en bois.

Un cocon de luxe en bois pour une extension en pleine nature

Le confinement a parfois été propice au développement de la créativité et de la poésie. Sybille de Margerie, architecte d’intérieur, en a fait une véritable source d’inspiration. Elle a imaginé un cocon de luxe constitué de matériaux naturels comme le bois.

« J’ai souhaité m’affranchir de toute contrainte afin de concevoir un lieu dans un exercice libre. Dessiner une chambre de luxe atypique, écrin enveloppant, protecteur, posé dans la verdure. Naturellement m’est venue l’idée de l’œuf, du cocon. Une naissance ou plutôt une renaissance », souligne l’architecte d’intérieur.

De forme ovoïdale, ce refuge est un lieu où s’isoler, seul ou en couple, afin d’éveiller tous ses sens. Dans ce nid douillet, place à la méditation, à la lecture, au repos dans un salon cosy.

Un cocon de luxe en bois qui s’inspire du Yin et du Yang

Le plan de ce cocon de luxe en bois s’inspire d’ailleurs du symbole du Yin et du Yang. « Dans la philosophie chinoise le Yin et le Yang sont deux catégories complémentaires, utilisées dans l’analyse de tous les phénomènes de la vie et du cosmos. Liés par leur étymologie à des oppositions concrètes entre ciel couvert et ciel dégagé, ombre et lumière, jour et nuit. Cela peut aussi représenter les deux faces d’une personnalité : tournée vers soi, tournée vers les autres. Le monde intime et le monde social », détaille Sybille de Margerie.

À l’intérieur, le salon – lieu de vie – et chambre  – lieu de nuit – sont connectés. Fluide, la circulation est faite d’un chemin de courbes elliptiques qui enveloppent et cloisonnent sans interdire.

On s’y love pour se ressourcer, s’évader des contraintes  de la ville, se protéger d’un monde devenu inquiétant.


Un espace luxueux et rassurant en bois

Un espace luxueux mais rassurant où les matières nobles et naturelles nous entourent, faisant écho à la nature environnante. Parquet et pierre au sol, verre avec incrustation de tissu métallisé, métal bronze, bois d’agencement chaleureux, cuir et tissus de coton, de lin et de velours sur les assises…

Un papier peint et un tapis aux motifs colorés apportent une touche graphique et poétique. Le mobilier est nomade, facile à personnaliser, transporter et déplacer.

« Le luxe est caché, ressenti plus que montré. Il s’exprime dans une myriade de détails allant du raffinement d’une poignée de porte à une embrasse de rideaux », dévoile l’architecte d’intérieur.


Une pleine perception de liberté

De part et d’autre de cet espace unique, de larges ouvertures jouent l’interpénétration entre intérieur et extérieur pour une pleine perception de liberté.

Grâce à cet exercice libre, présenté sous la forme d’un gîte, l’architecte d’intérieur espère inspirer les hôteliers ou les particuliers pour leur proposer une extension en pleine nature.

Retour haut de page

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer