Architecture Bois Magazine – Infos sur la construction et maisons en bois.

Comment choisir son constructeur de maisons en bois en région Franche-Comté ?

Choisir son constructeur de maisons en bois peut s’avérer difficile pour un particulier. La Franche-Comté, une région où la construction bois est bien présente et ne s’en cache pas, en compte plusieurs centaines ! Récemment, cette œuvre d’art époustouflante, la structure en lamellé-collé de Sapin du Jura, made in Franche-Comté, du pavillon France de l’Exposition Universelle de Milan 2015, témoigne de la créativité de ces constructeurs. Autant de belles vitrines pour la filière bois et ses constructeurs, des professionnels échaudés par ces derniers mois de crise, mais plus que jamais décidés à faire « de la belle ouvrage » !

Pour vous apprendre à mieux connaître les constructeurs de maisons en bois présents en région Franche-Comté, Architecture Bois laisse la parole, à chaque numéro, aux constructeurs d’une ou plusieurs régions françaises. Ce mois-ci, les entreprises ALD Constructions Bois et Myotte-Duquet Habitat nous livrent leur vision du marché et de ses évolutions en région Bourgogne-Franche-Comté

Le constructeur de maisons en bois ALD Construction Bois

Philippe Gouget Gérant de l’entreprise ALD Construction bois :

reportage-architecturebois-maison-dossier-kit-habitat-wood-house-bois-fenetre-rt2012-ald
Philippe Gouget Gérant de l’entreprise ALD Construction Bois

« Le premier constat concerne la clientèle. Hors zone frontalière, les primo-accédants ont quasiment disparu au profit des couples de quinquagénaires revendeurs d’une première maison. Ils viennent nous voir avec un nouveau projet de vie. Il est vrai que nous ne sommes pas sur le marché des premiers prix, avec des budgets autour de 180 000€. Notre clientèle vient avec une enveloppe deux fois plus importante. Nous retrouvons alors des primo-accédants, mais il s’agit de couples dont au moins l’un des deux travaille en Suisse. Là-bas, les salaires sont plus importants.

Mais, cette année, la part de maisons individuelles ne devrait représenter que 50% de notre chiffre d’affaires. Ce sont nos autres activités, la charpente et la réalisation de bâtiments tertiaires, qui nous permettent de rester à l’équilibre. Je suis encore très prudent quant à la reprise du marché de la maison individuelle. Depuis le début de l’année, les contrats rentrent, c’est un fait ; mais je trouve le mouvement encore timide. Difficile d’avoir une vision à long terme. Même si à l’échelle nationale, le marché repart, comme me l’a confirmé récemment le représentant d’un organisme garant des contrats CCMI, cela dépend vraiment des régions.

Des constructeurs de maisons en bois mis en concurrence

Et parfois, au sein de ces zones, il y a aussi des différences. Chez nous, en Franche-Comté, autour de Besançon, de Lons-Le-Saunier, rien ne bouge. Tandis que sur la bande de 50km à l’intérieur de la zone frontalière, côté français, il y la clientèle pour investir dans des terrains dont le m² avoisine les 200€ et faire construire dessus. Cette zone tire les chiffres et déforme la réalité. Pourtant, on a eu l’impression, ces deux, trois, dernières années que le marché repartait, puis plus rien n’a bougé. Aujourd’hui, entre collègues, nous devons faire face à une nouvelle tendance : celle du client qui demande une étude de projet tous azimuts. Au final, il se retrouve avec une dizaine d’études difficilement comparables dans lesquelles il est perdu.

Cette mise en concurrence et le manque de volume provoquent une dégringolade des prix. Pour se positionner, certaines entreprises ont recours à de la main d’œuvre détachée des autres pays d’Europe dont les principaux atouts, ce sont des charges sociales et salaires bien inférieurs à ce que nous payons en France… »

ALD Construction bois
Zone d’Activité Bel Air
39600 Port-Lesney

Voir plus de constructeurs de maisons en bois dans le Jura…

La coopérative de construction bois Myotte Duquet Charpente

Grégory Myotte-Duquet, co-gérant de la coopérative de construction bois Myotte-Duquet Charpente :

reportage-architecturebois-maison-dossier-kit-habitat-wood-house-bois-fenetre-rt2012-myotte-duquet
Grégory Myotte-Duquet, co-gérant de la coopérative de construction bois Myotte-Duquet Charpente

« Lors de la dernière réunion de l’interprofession, l’ADIB, nous avons appris que les difficultés vécues par la filière bois en Franche-Comté, en 2015, avaient particulièrement impacté deux secteurs : Celui des scieries et celui des fabricants de meubles-cuisinistes. Pour la construction bois, 2015 a aussi été une année compliquée. Nous avons vécu la crise avec un décalage du fait de notre dépendance à l’économie suisse.

Mais en Suisse aussi, il y a eu des tensions, des licenciements ; les gens sont devenus plus frileux, notamment dans la réalisation de gros projets comme l’achat ou la construction d’une maison. La conséquence, c’est que nous voyons arriver les suisses côté français. Il leur est plus facile d’acquérir un terrain chez nous. Entre 180€ le m² français, et 750€ le m² helvète, le choix est vite fait. D’autant qu’en Suisse, le foncier est de plus en plus rare. Un exemple, nous venons de terminer un programme de quatre maisons résidentielles dans le Doubs : Trois sont déjà réservées par des familles suisses !

De plus en plus de demandes d’extensions en bois

Mais parmi les demandes que nous recevons, il y a de plus en plus de projets d’extension. Cela va de 15m² à 100m², de 30 000€ à 200 000€. Ce sont des travaux sur-mesure, qui nécessitent beaucoup d’études techniques quel que soit le budget du projet. Nous aussi, nous nous sommes aperçus du changement de comportement d’une certaine partie de la clientèle. Certains arrivent même avec des plans et nous demandent d’établir un devis sur ces bases. Mais ce ne sont pas des professionnels, ils ne peuvent pas tenir compte de tous les paramètres.

Les premiers échanges que nous avons avec des clients potentiels, nous permettent de comprendre si la demande va au-delà du simple devis. Ce n’est que lorsque nous constatons que le projet est sérieux que nous commençons à travailler sur l’avant-projet. Désormais, toute demande de conception est facturée. C’est une question de principe et de reconnaissance professionnelle. Nous travaillons avec des dessinateurs extérieurs qui facturent leur prestation directement au client.

Notre domaine a toujours été la maison haut de gamme, une niche de plus en plus petite, d’où la nécessité d’étendre notre zone d’activité. Le “made in Franche-Comté” est synonyme de qualitatif et de bon rapport qualité-prix. Du Pays de Gex à la Savoie, le pas a été franchi et nous y avons installé un bureau depuis peu. En faisant le compte, avec un carnet de commandes en chantiers de rénovation complet pour l’année, un autre en maisons individuelles qui suit le même chemin, et le doublement de nos équipes de chantiers, même si, pour l’instant, l’embauche en CDI n’est pas d’actualité, 2016 sera vraiment meilleure ».

Myotte-Duquet Habitat
10 route du Luisans
25390 Fournets-Luisans

Voir plus de constructeurs de maisons en bois dans le Doubs…

Propos recueillis par Mireille Mazurier

Voir plus d’adresses de constructeurs de maisons bois dans le département de la Haute-Saône

Retour haut de page

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer