Suivez-nous !
 

Comment entretenir son bardage?

Pour être protégée, une maison nécessite un produit de protection du bois (finition), de type peintures, lasures ou vernis.

Sans finition, les bois exposés aux intempéries, y compris les bois traités en autoclave, subiront les effets du temps en prenant une teinte grise argentée ou noir. Pour éviter ce changement naturel d’aspect et de décoloration, les bois d’extérieur doivent recevoir un produit de finition. La finition des bois bruts de sciage dispose d’une finition plus durable que les bois rabotés. La protection de la surface du bois peut-être réalisée totalement ou partiellement sur chantier par une entreprise de peinture ou en usine, avec des produits aqueux ou à base de solvants pétroliers.

Les revêtements extérieurs en bois neuf exigent un entretien régulier du système de finition. Les bois tendres* sont en effet, particulièrement vulnérables pendant leur première année d’exposition aux intempéries. Une stabilisation est nécessaire afin que le bois évacue la vapeur d’eau et s’adapte à l’hygrométrie de son environnement. Aucun produit d’entretien ne devra être appliqué. Après cette période de transition et la première application, l’entretien courant pourra être réparti sur plusieurs années : tous les deux ou trois ans pour les façades sud-ouest, tous les cinq ans pour les façades nord et est. L’entretien d’un bardage bois débute par un nettoyage à l’eau, à la brosse ou avec un nettoyeur haute pression. 

Les lasures et les peintures

Plus ou moins filmogène, la lasure protège le bois tout en laissant apparaître ses aspérités. Sa texture transparente donne un aspect brillant ou satiné. Hydrofuge, microporeuse, insecticide et fongicide, la lasure observe une usure lente par farinage et sans écaillage.

La lasure est composée de résines. La résine alkyde est une résine artificielle à base d’huiles naturelles. Elle offre une bonne résistance aux alcools et aux solvants mais ne résiste pas aux grandes lessives. De son côté, la résine acrylique résiste bien aux intempéries mais moins aux alcools et aux solvants. La résine acrylique offre une plus grande durabilité mais pour un entretien régulier légèrement plus fastidieux (tous les 4 ans).

Les constructeurs et les fabricants ne préconisent pas l’entretien par lasures pour les bois d’extérieur avec de fortes variations dimensionnelles. Le Red Cedar ne doit pas être entretenue avec une lasure.    

Peinture

Repeindre votre bardage permet d’entretenir et de réveiller votre architecture…dans le respect des règles d’urbanisme. Les pigments de la peinture forment une barrière anti-UV efficace. Aussi, une peinture opaque exigera moins d’entretien. À l’inverse, les teintes les plus foncées vivement exposées au soleil, perdront de leurs éclats plus rapidement que les teintes claires.

Comme pour vous donnez une idée de peinture d’intérieure, il existe différentes sortes de peintures sur le marché afin de résister aux intempéries et au soleil. Choisissez de préférence, des peintures microporeuses en phase aqueuse. Non filmogènes, ces peintures ont l’avantage de laisser le bois respirer et évoluer naturellement.

Côté pratique, l’application d’une peinture nécessite : ponçage, brossage et lavage complet. Des étapes indispensables de la mise en couleur de votre bardage à réaliser tous les 15 ou 20 ans, lorsque votre bardage présente ses premiers signes de faiblesses : perte de brillance et écaillage de la première couche.



*Douglas, épicéa, mélèze, pin, pin maritime, Red Cedar et sapin

Partager sur
Aucun commentaire

Désolé, le formulaire de commentaire est fermé pour l'instant.