Éco PTZ

Mise à jour juillet 2019 : Éco PTZ

L’Éco Prêt à Taux Zéro a été mis à jour le 1er juillet 2019 en le rendant éligible à plus de logements et de foyers pour accélérer la rénovation du parc immobilier.

Cet été, le ministère de l’Economie et des Finances a apporté quelques modifications à l’Éco Prêt à Taux Zéro (Éco PTZ), aide mise en place par les pouvoirs publics pour inciter les français à rénover leurs logements et en améliorer ainsi la performance énergétique. Voici ce qu’il en est pour 2019.

Travaux de rénovation énergétique : à quoi servent-ils ?

Les travaux de rénovation énergétique d’un logement ont pour objectif d’améliorer sa performance énergétique en le rendant moins énergivore et plus écologique. Le but est de réduire son empreinte carbone, les émissions de gaz à effet de serre dont il est responsable et ses besoins en énergie.
Le parc immobilier français compte plus de 7 millions de “passoires énergétiques”, qui sont des logements très mal isolés et peu efficaces sur le plan énergétique. C’est pour lutter contre ce phénomène que l’Etat propose un certain nombre d’aides à la rénovation thermique, cumulables entre elles.
Les besoins en énergie du logement ainsi que le CO² qu’il dégagent sont traduits par le diagnostic de performance énergétique.

Éco PTZ

Chaque année, le jour du dépassement, date à laquelle l’humanité et ses activités ont déjà consommé la totalité des ressources que la Terre met naturellement à notre disposition, se rapproche de plus en plus du 1er janvier quand commencent les calculs. Cette année, c’était le 29 juillet alors que l’année passée en 2018, le jour du dépassement avait été atteint le 1er août. C’est donc face à l’urgence environnementale que les Etats dépêchent autant de moyens dans leurs politiques, notamment au niveau de l’urbanisation et des habitats.

Quels sont les types de travaux de rénovation énergétique ?

La rénovation énergétique d’un logement peut avoir lieu au niveau des moyens de production d’énergie primaire (production d’eau chaude sanitaire, chauffage), ainsi qu’au niveau de sa structure. En ré-isolant un logement, on met fin aux pertes de chaleur et en remplaçant une chaudière vétuste, on augmente l’efficacité du système de chauffe. C’est donc des économies qui sont réalisées à tous les niveaux. Elles se feront naturellement ressentir au niveau de la facture d’énergie. Pour rendre les économies encore plus importantes, il existe la possibilité du changement de fournisseur d’énergie. Avec plus d’une trentaine en France, dont la liste est disponible sur Fournisseurs-electricite.com, il est possible d’obtenir des réductions sur le prix du kilowattheure.

Éco PTZ

Éco PTZ 2019 : quels changements ?

Au 1er juillet 2019, les conditions d’accès à l’Éco PTZ ont été assouplies, rendant ainsi un plus grand nombre de foyers éligibles à l’aide de l’Etat pour la rénovation énergétique.

Voici les évolutions :

  • Les logements achevés depuis plus de 2 ans sont éligibles à l’Éco PTZ ;
  • Les travaux d’isolation des planchers bas font maintenant partie de travaux éligibles ;
  • Tous les Éco PTZ auront une durée d’emprunt de 15 ans ;
  • Dans le cas où un Éco PTZ a été contracté et n’a pas encore été cloturé, il sera désormais possible d’en demander un nouveau sous 5 ans à compter du début des travaux du premier prêt, sous réserve qu’ils n’excèdent pas le montant prévu par le plafond de 30 000€.
    Il a également été reconduit jusqu’au 31 décembre 2021.

Les travaux éligibles et le montant de l’Éco PTZ

La performance de l’isolation des appareils de production d’eau chaude sanitaire et de chauffage est régie par des normes sur la réglementation thermique. De nos jours, il s’agit de la RT2012, leur réalisation et leur pose doit obligatoirement être confiée à un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Voici la liste des travaux éligibles à l’Éco PTZ depuis le 1er juillet 2019 :

  • isolation performante des planchers bas
  • isolation haute performance de la toiture
  • isolation haute performance des murs en contact avec l’extérieur
  • isolation haute performance des fenêtres, portes-fenêtres et portes en contact avec l’extérieur
  • mise en place d’un système de chauffage et/ou de production d’eau chaude sanitaire utilisant les énergies renouvelables
  • mise en place d’un système de chauffage et/ou de production d’eau chaude sanitaire à très haute performance énergétique.

Le montant de l’Éco Prêt à Taux Zéro est plafonné à 30 000€ et la durée de remboursement a été uniformisée à 15 ans depuis le 1er juillet 2019, auparavant limitée à 10 ans.

En voici le montant :

  • pour 1 catégorie de travaux à réaliser : 10 000€
  • pour 2 types de travaux à réaliser : 20 000€
  • pour 3 types de travaux à réaliser : 30 000€

Texte : Alexiane Turcant

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :