Une extension en ossature mixte bois/acier en Angleterre

Afin d’améliorer leur maison de style édouardien, nouvellement acquise, les propriétaires ont opté pour une extension en ossature mixte bois/acier très moderne. Esthétique grâce à son revêtement Kebony, elle permet surtout d’optimiser l’efficacité énergétique de la maison toute entière. Retour vers le futur.

Une extension en ossature mixte bois/acier conviviale

Extension en ossature mixte

Lorsqu’on opte pour une extension de maison, deux choix s’offrent aux futurs propriétaires : conserver le style de la maison existante ou casser les codes. Pour ce projet, situé à Dorking, un village au sud de Londres, les architectes ont privilégié la seconde option. « Nos clients souhaitaient améliorer et agrandir leur maison afin de la rendre plus conviviale et durable pour toute la famille », explique l’architecte David Lees. La cuisine existante sombre, située côté est, est déplacée dans une nouvelle extension plus aérée et vitrée, avec accès au jardin.


Une extension au style grange agricole

Sa forme s’inspire des nombreuses granges agricoles qui peuplent le paysage environnant. La pièce retravaillée accueille désormais plusieurs fonctions : cuisine, salle à manger et salon. Les portes coulissantes de 5m de long, fabriquées sur-mesure, s’ouvrent sur un patio pavé. L’ancien salon, où une cheminée laide gênait les vues, a été agrandi d’un volume à toit plat, avec des portes vitrées coulissantes et agrémenté d’un poêle à bois. Le revêtement en bois Kebony sert à lier ces deux espaces à l’architecture différente.

Extension en ossature mixte en Angleterre

« Pour cette extension contemporaine, nous cherchions un matériau léger, qui pourrait habiller le toit aussi bien que les murs. Après de nombreuses recherches, nous avons choisi Kebony avec l’assurance que nous pourrions donner vie à notre idée et laisser le bois à l’état “authentique” », souligne l’architecte.


Une extension pour gagner de l’espace

séjour d'une extension en bois

Grâce à cette extension, la famille a gagné un espace bureau en rez-de-chaussée mais surtout une vraie suite parentale avec salle de bains attenante, à l’étage. Sans compter, de belles ouvertures pour profiter du jardin. L’autre axe du projet était d’améliorer l’efficacité énergétique de la maison. L’isolation a été entièrement refaite et l’installation de 21 panneaux photovoltaïques en toiture permet d’abaisser la facture énergétique. Ils fourniront toute l’eau chaude et seront connectés à des batteries de stockage développées entre autre par Tesla.


Cette maison édouardienne entre ainsi de plain-pied dans le 21e siècle.

salle à manger avec cuisine ouverte

FICHE TECHNIQUE :
Architecte : Lees Munday Architects
Constructeur : Insolum Projects
Localisation : Dorking (Angleterre) 
Année de construction : 2017
Surface habitable : NC
Prix : 360 000 € environ (incluant les modifications intérieures
de la maison)
Système constructif : Ossature mixte acier/poutres en bois
Revêtement : Bardage en Pin jaune du Sud, modifié selon la technologie Kebony
Isolation : Dalle : NC
Murs : Polyisocyanurate Kingspan
Toit : Polyisocyanurate Kingspan
Cloisons : Laine de roche Rockwool
Chauffage/EnR : Poêle à bois + 21 panneaux photovoltaïques
avec batterie de stockage pour électricité et eau chaude sanitaire
Menuiseries : Porte coulissante sur-mesure 5m de long +
Fenêtres gamme D’Lux de HCTC (Lituanie)
Terrasse :

Advertisement
Pavée


Texte : Claire Thibault – Photos : © Lees Jonathan Freeman/ArchiNature Photography
Source : Architecture Bois N°96

Claire Thibault
Suivez-moi
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer