Le Smile de Londres, sculpture en bois

Le World Architecture Festival, le plus grand événement architectural international du monde a dévoilé ses lauréats hier, à Berlin. Parmi eux, The Smile (le sourire, ndlr) de Londres, imaginé par Alison Brooks Architects, une sculpture bois.

Si les Anglais doivent se passer du son de leur célèbre horloge Big Ben pendant 4 ans, ils n’en ont pas perdu le sourire pour autant.

L’installation phare d’Alison Brooks Architects, The Smile, a remporté la catégorie Display – Completed Buildings Display, lors du World Architecture Festival.

Cette sculpture bois ouverte au grand public, incurvée et trouée, mesure 3,5 m de haut pour 4,5 m de large et 34 m de long. Telle une poutre courbée aux deux extrémités, la structure est réalisée à partir de panneaux de bois de construction en lamellé-croisé, issus du Tulipier d’Amérique.

Conçu comme une installation temporaire pour le London Design Festival, l’installation a conquis le jury : « C’est une petite construction, avec un grand impact, un concept simple et puissant, qui surmonte de grands défis techniques pour offrir une installation délicieuse ».

Alison Brooks Architects a collaboré avec l’American Hardwood Export Council (AHEC), Arup et le London Design Festival pour cette œuvre, présentée au Chelsea College de Art Rootstein Hopkins Parade Ground.

Advertisement

Photo : The Smile – Alison Brooks Architects/Completed Buildings Display

Advertisement
Claire Thibault
Suivez-moi
Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer